Plus de résultats
En ce moment
Covid-19/ Migrants irréguliers: GADEM tire la sonnette d'alarme
Coronavirus

Covid-19/ Migrants irréguliers: GADEM tire la sonnette d'alarme

Campement de migrants clandestins à Oulad Ziane-Casablanca. Crédit Aic press
2M.ma2M.ma

Alors que la propagation du nouveau Coronavirus au Maroc prend de l'ampleur, la situation des migrants subsahariens, notamment ceux qui sont SDF ou vivant dans des situations difficiles préoccupe une partie de la société civile marocaine, dont le Groupe antiraciste d’accompagnement et de défense des étranger-e-s et migrant-e-s (GADEM). 

Dans un communiqué publié le 21 mars, GADEM a indiqué que le Maroc a été "très réactif" ayant "pris différentes mesures" pour contrer la propagation du coronavirus. "Ces mesures sont à saluer", tient à préciser l'association. 

Cependant, Gadem exprime son "inquiétude" de la situation des migrants dont la situation est "particulièrement vulnérables", vivant  sans logement stable, dans des campements ou "s’organisent comme elles peuvent pour assurer leur survie."

Selon le Groupe, les associations d'accompagnement "ne peuvent plus" soutenir ces groupements "au regard de la situation actuelle", alors qu'ils "se retrouvent donc particulièrement isolés, avec très peu ou aucun moyen de survie et dans des conditions les exposant dangereusement aux risques de contamination". 

Ainsi, GADEM demande au gouvernement d’être attentif à cette situation afin que l’isolement sanitaire, mesure prise en vue de protéger la population contre les risques de propagation du coronavirus, "soit accompagné de toute mesure permettant de soutenir la mise à l’abri, la protection, l’accès aux moyens de subsistance et aux soins pour les personnes les plus fragilisées."

Au delà, du Droit à la santé pour tous "sans discrimination", l'association estime que le gouvernement doit intervenir pour préserver "la santé publique".  

"Si cette crise sans précédent s’impose à nous toutes et tous, elle frappe d’autant plus durement les personnes les plus fragilisées. La solidarité et l’esprit citoyen sont ainsi plus que jamais indispensables afin de traverser ensemble cette épreuve", conclut l'association. 

Les contenus liés

Les articles à la une