Plus de résultats
En ce moment
Covid-19: L'Inde franchit la barre des 250.000 décès
Covid-19

Covid-19: L'Inde franchit la barre des 250.000 décès

2M.ma avec Agences2M.ma avec Agences

 L'Inde a franchi la barre des 250.000 décès dus à la pandémie de Covid-19, selon des données publiées mercredi 12 mai par le ministère de la Santé, alors que le pays de 1,3 milliard d'habitants continue de subir une vague virulente de la pandémie notamment dans les zones rurales.

Au cours des dernières 24 heures, 4.205 personnes sont décédées portant le nombre total de décès à 254.197 depuis le début de la pandémie, alors que le nombre de nouvelles contaminations a augmenté de près de 350.000 pour atteindre un total de 23,3 millions.

Le virus sévit dans le vaste arrière-pays rural de l'Inde qui abrite les deux tiers de la population alors que la pandémie semble perdre de sa gravité dans les grandes villes.

La deuxième vague Covid-19 en Inde semble s'être aplatie, mais la baisse du nombre des cas sera un processus plus long par rapport à la première vague et se prolongera probablement jusqu'en juillet, a déclaré le virologue indien Shahid Jameel.

Bien que les nouvelles variantes du virus puissent en partie être responsables de l'explosion du nombre de cas, rien n'indique que les versions mutantes sont plus mortelles, a ajouté le directeur de la Trivedi School of Biosciences relevant de l'Université Ashoka

"Au moment où nous sommes arrivés en décembre et que les cas ont nettement diminué, nous avons commencé à parler à tort d'une sorte d'immunité collective. Il y a eu beaucoup de grands évènements et rassemblements religieux et électoraux en janvier et février qui expliquent le nombre élevé des cas signalés lors de cette deuxième vague", a-t-il dit.

Alors que plusieurs villes, dont Mumbai et Delhi, ont signalé une pénurie de vaccins, le ministère de la Santé a déclaré que jusqu'à présent 175.000 personnes ont été vaccinées contre le virus, dont 2,4 millions au cours des dernières 24 heures.

Le ministre en chef de Delhi, Arvind Kejriwal, a exhorté mardi le gouvernement central à autoriser davantage de sociétés pharmaceutiques indiennes à fabriquer des vaccins Covid-19 afin de répondre à la forte demande.

Environ 125 centres de vaccination à Delhi ont été fermés mardi après avoir manqué de vaccin Covaxin destiné aux personnes âgées de 18 à 44 ans, selon le gouvernement local de Delhi.

L'Inde a ouvert la vaccination depuis le 1er mai au profit de toutes les personnes de plus de 18 ans, cependant cette mesure, selon des experts, n'a pas été accompagnée d'un approvisionnement suffisant en termes de doses, ce qui a conduit à l'encombrement des centres de vaccination.

 

 

Les contenus liés

Les articles à la une