Plus de résultats
En ce moment
Covid-19: Le Royaume-Uni passe à la deuxième phase de déconfinement
Covid-19

Covid-19: Le Royaume-Uni passe à la deuxième phase de déconfinement

2M.ma2M.ma

Le Royaume-Uni passe à la deuxième phase de confinement. C'est ce qu'a annoncé Boris Johnson lors d'une conférence de presse à Downing Street. Cette phase d'allègement entre en vigueur à partir du 12 avril et comprend notamment la réouverture des magasins non essentiels, des salles de sport, spas, zoos et salons de coiffure ainsi que tous les restaurants et cafés, disposant de terrasses, selon la même source. 

Elle prévoit aussi de relever le nombre des visiteurs des maisons de retraite d'une personne à deux, selon le premier ministre, qui appelle ses compatriotes à rester "vigilants" pour que cette levée des restrictions soit "irréversible".

"Nous avons établi notre feuille de route pour un déconfinement et nous la respectons", mais "nous pouvons pas être complaisants. Vous avez vu les vagues de la maladie qui ont affecté notre pays et nous ignorons toujours si le vaccin sera efficace quand les contaminations vont augmenter à nouveau", a-t-il dit.

Le premier ministre, qui a appelé au dépistage régulier, a toutefois exclu l'usage d'un certificat sanitaire comme billet d'entrée dans les restaurants et les lieux publics, arguant que cela "pourrait être discriminatoire", notamment envers les personnes qui ne peuvent pas recevoir un vaccin contre Covid-19 pour des raisons médicales.

Contrairement aux spéculations de la presse britannique, le dirigeant conservateur a estimé "encore très tôt" de trancher sur un retour définitif des voyageurs internationaux depuis l'Angleterre à partir du 17 mai, comme prévu.

"Tant que la situation n'est pas claire, le risque d'importer des nouveaux variants du virus est toujours présent et il faut être réaliste", a déclaré M. Johnson, précisant que de plus amples détails seront dévoilés la semaine prochaine sur "un système de signalisation", dans lequel les destinations sont distinguées en fonction du taux d'infection, des niveaux d'expansion des nouvelles souches et du progrès de leurs campagnes de vaccination.

Le Royaume Uni table surtout sur son programme de vaccination massive pour pouvoir lever les restrictions finales d'ici le 21 juin, étant donné qu'il s'agit du pays  européen ayant le plus lourd bilan de la pandémie.

Plus de 31 millions de personnes, soit plus de la moitié de la population adulte, ont déjà reçu une première dose d’un vaccin anti-Covid-19, alors que le gouvernement ambitionne de vacciner tous les tous les adultes d'ici juillet. 

Les contenus liés

Les articles à la une