Plus de résultats
En ce moment
Covid-19: Le gouvernement indien s’oppose à l’étiquetage du variant B.1.617  co…
Covid-19

Covid-19: Le gouvernement indien s’oppose à l’étiquetage du variant B.1.617 comme "variant indien"

2M.ma2M.ma

Alors que les variant de la Covid-19 se propagent de plus en plus, le gouvernement indien s'est opposé mercredi à l'étiquetage du variant B.1.617 comme "variant indien", notant que le mot "indien" n'a jamais été utilisé par l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Dans un communiqué, le ministère indien de la Santé a souligné que « l'OMS a classé le B.1.617 comme un variant de préoccupation mondiale, mais de nombreux rapports ont qualifié le mutant de "variant indien", ce qui est sans fondement », rappelant que l’Organisation onusienne n'a pas associé le terme" variant indien "à la variante B.1.617 dans son dernier rapport.


Par ailleurs, le gouvernement indien a affirmé n'avoir établi aucun lien entre ce variant et la flambée des cas en Inde en mars-avril. L’exécutif a toutefois déclaré que cette souche pourrait être l'une des raisons de la vague virulente qui frappe le pays, ajoutant que les variants sont naturels dans un virus et certains variants sont plus puissants que d'autres.

Dans la foulée, l'Institut indien de génomique et de biologie intégrative a assuré que Covishield et Covaxin, les deux vaccins utilisés jusqu'à présent en Inde, sont efficaces contre cette souche.

Pour rappel, le variant B.1.617 du coronavirus a été détecté dans 44 pays, a rapporté mercredi l'Organisation mondiale de la Santé. Pour l’heure, le Royaume-Uni recense le plus grand nombre de cas du nouveau variant, après l'Inde. 

Les contenus liés

Les articles à la une