Plus de résultats
En ce moment
Covid-19 : la vaccination fait baisser le taux de mortalité et le nombre des ca…
Covid-19

Covid-19 : la vaccination fait baisser le taux de mortalité et le nombre des cas graves (Spécialiste)

2M.ma2M.ma

Le relâchement dans le respect des gestes barrières et des mesures restrictives explique la hausse du nombre de cas de contaminations et de décès. A ce sujet, Dr. aieb Hamdi, médecin et chercheur en politiques et systèmes de Santé, estime qu’en plus du respect des gestes barrières, la vaccination reste la seule planche de salut.

« Le nombre des cas en réanimation ainsi que les décès ne va pas être proportionnel au nombre de contaminations comme la saison estivale précédente, grâce à la vaccination », précise le médecin.

Il est à noter que les personnes totalement vaccinées représentent plus de 28% de la population générale et les primo-vaccinés représentent plus de 36%.

“Grâce à la campagne de vaccination réussie, le Royaume a pu protéger les catégorie les plus vulnérables”, poursuit la même source, indiquant que 97,5% des plus de 75 ans sont vaccinés, 95% de la catégorie entre 60 et 74 ans, 70% des 40-59 ans et 40% des 30-39 ans.

“Cette couverture vaccinale contribuera à la baisse des cas de contaminations sévères et l’atténuation de la pression sur le système de santé et réduira ainsi le nombre de décès”, estime le spécialiste.

Dans les pays les plus touchés par la pandémie, le nombre de décès et remarquablement plus bas au regard de l’année précédente sur presque le même nombre de contaminations.

D’après la même source, la vaccination d’un tiers d’une population jeune aidera le pays à baisser le nombre de décès et de contaminations de 75%, par rapport au même nombre de contaminations enregistré avant le démarrage de la campagne nationale de vaccination.

Toutefois, le médecin souligne que les nouveaux variants menacent davantage la situation sanitaire malgré la progression de la campagne nationale de vaccination.

Pour faire baisser le taux de mortalité, le médecin estime qu’il faut respecter les gestes barrières et éviter les rassemblements inutiles et aérer les espaces fermés.

« Nous ferons face à de nouveaux variants avant d’atteindre l’immunité collective, avec beaucoup de vigilance nous pourrons revenir partiellement à une vie normale », conclut-il.

 

Les contenus liés

Les articles à la une