Plus de résultats
En ce moment
Covid-19 : Déclarés guéris, 4 patients, dont un bébé de 10 mois, quittent l’hôp…
Santé

Covid-19 : Déclarés guéris, 4 patients, dont un bébé de 10 mois, quittent l’hôpital Ibn Zohr de Marrakech

2m.ma2m.ma

C’est avec beaucoup de joie et d’émotions que ce mercredi 1er avril, les équipes du centre hospitalier régional Ibn Zohr de Marrakech ont vu 4 patients du covid-19 guéris quitter l’établissement. Fleurs et séances photo étaient de mise notamment pour remercier le personnel soignant pour les efforts fournis.

Contactée par 2m.ma, Lamiae Chakri directrice régionale de la Santé de Marrakech-Safi explique que parmi ces patients, un couple de français et leur bébé de 10 mois ont été guéris. Cette famille a été le premier cas testé positif au niveau de la région Marrakech-Safi et avait été admise le 9 mars dernier.

Le mari âgé de 42 ans et la femme de 38 ans, étaient hébergés dans un hôtel et ont commencé, avec leur fils, à présenter des symptômes. Ils ont ainsi été soumis au test du Covid-19, un test qui s’ets avéré positif. Ils ont de suite étaient hospitalisés au niveau de l’Unité Covid Positifs du centre hspitalier Ibn Zohr de Marrakech. Un séjour lors duquel ils ont bénéficié d’une surveillance médicale accrue et un suivi régulier mais surtout un accompagnement psychologique. « Le confinement durant 14 jours ce n’est pas facile, on propose donc un accompagnement psychologique aux malades », soutient Lamiae Chakri.

De même une jeune étudiante en médecine âgée de 22 ans avait été testée positive au Covid-19. Elle avait été en contact avec des malades et a commencé à présenter des symptômes. Elle a été admise à l’Unité Covid Positifs du centre hospitalier le 15 mars dernier. Elle a dans ce sens été soumise au traitement selon le protocole du ministère de la Santé et a été déclarée guérie après qu’elle a été prélevée à deux reprises à 24 heures d’intervalle. Des tests négatifs qui permettent de déclarer ainsi la guérison du malade. Selon Lamiae Chakri, « on parle de guérison après avoir réalisé deux prélèvements successifs à 24 h d’intervalle et qui doivent revenir négatifs ».

Aujourd’hui, les 4 personnes se portent bien, sont en très bonne santé et donnent de l'espoir aux malades. 

 

 

 

Les contenus liés

Les articles à la une