Plus de résultats
En ce moment
Guinée : Une tentative de coup d'état secoue Conakry (médias)
Politique

Guinée : Une tentative de coup d'état secoue Conakry (médias)

2M.ma2M.ma
Modifié le

Des tirs nourris d'armes automatiques retentissaient dimanche matin dans le centre de Conakry, capitale de la Guinée. Sur une vidéo parvenue à 2M.ma, on entend les détonations et on voit des habitants courant dans tous les sens pour se mettre à l'abri.

Le président Alpha Condé (83 ans), réélu en 2020 pour un troisième mandat, est dans le viseur du Groupement des Forces Spéciales (GPS), une unité d’élite de l’armée guinéenne dirigée par le colonel Mamady Doumbouya, un ancien légionnaire de l'armée française, écrit l'agence de presse africaine "APA".

Selon la même source, des tirs nourris ont réveillé, ce dimanche 5 septembre, le quartier du palais présidentiel Sékoutoureya. Le colonel Mamady Doumbouya, qui tente de renverser le pouvoir d'alpha Condé, est un Malinké (l'une des ethnies de la Guinée), récemment rentré pour être porté à la tête du Groupement des Forces Spéciales (GPS) créé en 2018, poursuit APA.

Dans leur tentative de putsch, les éléments du GPS font face aux soldats de la garde présidentielle assurant la protection du chef de l'Etat, Alpha Condé, ajoute-t-on.

Dans la vidéo ci-dessous, l’armée républicaine de la Guinée affirme avoir "pris ses responsabilités vis-à-vis du peuple".

"Nous avons décidé, après avoir pris le président qui est actuellement avec nous, de dissoudre la constitution en vigueur, les institutions et le gouvernement. Nous avons aussi décidé la fermeture des frontières terrestres et aériennes", ajoute-t-on de même source.

 

Le match Maroc-Guinée risque d'être reporté 

Cet événement coïncide avec la présence de l’équipe nationale marocaine de football à Conakry pour affronter son homologue guinéenne dans le cadre de la 2ème journée (Groupe I) des éliminatoires du Mondial 2022, lundi 6 septembre à 17h.

Une source autorisée auprès de la délégation marocaine à Conakry a confirmé à 2M.ma que l’ensemble des membres de l’équipe nationale ainsi que ceux de la délégation sont actuellement dans leur hôtel de résidence qui est relativement loin de la zone de tension.

"Une correspondance a été émise par la FRMF à la FIFA s'agissant de la situation actuelle en Guinée et il est fort probable que la délégation marocaine regagne le Royaume dans les prochaines heures, si les conditions logistiques et sécuritaires le permettent", ajoute-t-on de même source. 

Les contenus liés

Les articles à la une