Plus de résultats
En ce moment
Coronavirus : le point sur la pandémie dans le monde au vendredi 14 janvier 2022
Santé

Coronavirus : le point sur la pandémie dans le monde au vendredi 14 janvier 2022

2M.ma avec agences2M.ma avec agences

Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants : voici un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde au vendredi 14 janvier 2022.

Au Royaume-Uni, les services du Premier ministre britannique Boris Johnson ont présenté des excuses à la reine Elizabeth II à la suite de révélations sur des fêtes organisées à Downing Street la veille des funérailles de son époux Philip, en plein confinement.

L'Australie a relancé vendredi de façon spectaculaire la saga Djokovic en annulant à nouveau le visa du numéro un mondial de tennis, menacé d'un retour dès samedi en rétention, le temps de l'examen de son recours.

L'Islande va de nouveau durcir son arsenal de mesures sanitaires, avec notamment la fermeture pour deux semaines et demie des bars et discothèques, a annoncé le gouvernement confronté à la flambée de l'épidémie. A compter de samedi minuit, la limite des rassemblements publics est également abaissée de 20 à 10 personnes.

Les passagers aériens en provenance de 153 pays ne pourront plus transiter par Hong Kong, afin de prévenir la propagation du Covid-19, a annoncé l'aéroport de la ville.

La Norvège va élargir la vaccination à la tranche d'âge des 5-11 ans sur la base du volontariat et sans en faire une recommandation officielle.

Au Brésil, la vaccination des enfants de 5 à 11 ans a débuté à Sao Paulo, un mois après son approbation par les autorités sanitaires en dépit des critiques du président Jair Bolsonaro.

En France, le vaccin contre le Covid-19 du laboratoire américain Novavax, basé sur une technologie classique, va devenir le cinquième à être disponible en France après le feu vert des autorités sanitaires françaises. Ce vaccin et celui de Janssen (déjà disponible pour les plus de 55 ans) peuvent, dans certains cas, être "une alternative utile" pour les gens réticents à se faire injecter les vaccins à ARN messager de Pfizer et Moderna, a jugé la Haute autorité de santé dans son avis.

Certaines grandes villes du nord-est des Etats-Unis, dont New York, premières frappées par la vague de Covid-19 liée au variant Omicron, commencent à voir le rythme des contaminations reculer, bien que la tendance reste toujours à la hausse au niveau national.

En Pologne, treize des dix sept membres du conseil médical pour le Covid auprès du Premier ministre polonais ont donné leur démission accusant le gouvernement national populiste d'inaction face à la pandémie.

La pandémie a fait au moins 5.519.380 morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles vendredi en milieu de journée. En valeur absolue, les Etats-Unis sont le pays le plus endeuillé avec 846.488 morts, suivis par le Brésil (620.545), l'Inde (485.350) et la Russie (319.911).

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) estime, en prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée au Covid-19, que le bilan de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé que celui officiellement recensé.

 

Les contenus liés

Les articles à la une