Plus de résultats
En ce moment
Coronavirus : Le point sur la pandémie dans le monde au mardi 15 juin 2021
Covid-19

Coronavirus : Le point sur la pandémie dans le monde au mardi 15 juin 2021

2M.ma avec agences2M.ma avec agences

Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants : Voici un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde au mardi 15 juin 2021.

Plus de 600.000 personnes sont décédées du Covid-19 aux Etats-Unis depuis le début de la pandémie, selon les chiffres publiés mardi par l'université Johns Hopkins, un sombre cap venant rappeler que des centaines d'Américains meurent toujours chaque jour du coronavirus malgré la campagne de vaccination.

Plus de 70% des adultes dans l'Etat de New York ont reçu au moins une dose de vaccin contre le coronavirus, permettant la levée des dernières restrictions, a annoncé mardi le gouverneur Andrew Cuomo.

Le groupe pharmaceutique anglo-suédois AstraZeneca a annoncé mardi avoir subi un revers dans le développement d'un traitement par anticorps contre le coronavirus, dont l'efficacité sur les personnes exposées au virus n'a pas été prouvée. Le développement de ce traitement est financé par le gouvernement américain, qui en retour avait conclu des accords avec AstraZeneca pour recevoir jusqu'à 700.000 doses cette année.

La vaccination des adolescents est possible depuis mardi en France, avec pour objectif d'accroître l'immunité collective des Français pour faire face au Covid-19 et à la menace de nouveaux variants comme le Delta. Les premières injections sont possibles chez les 12-17 ans, à condition qu'ils soient volontaires, que leurs parents soient d'accord, et en présence de l'un d'entre eux.

La pandémie de coronavirus a alimenté le sentiment de corruption des citoyens de l'Union européenne, moins de la moitié d'entre eux estimant que la crise a été gérée de façon "transparente" par les autorités, selon une enquête de Transparency International dévoilée mardi. En France, en Pologne et en Espagne, 60% des personnes interrogées ou plus pensent que la gestion de la pandémie par leur gouvernement manque de transparence, selon les résultats de l'étude.

En Allemagne, l'extrême droite est devenue plus violente et renforcée par la pandémie : tel est le panorama inquiétant dressé mardi par les services de renseignement allemands, y compris dans les rangs de la police et de l'armée.

Les demi-finales et la finale de l'Euro 2020 se joueront devant 40.000 fans à Wembley, la plus grande foule réunie au Royaume-Uni depuis plus de 15 mois, les autorités ayant augmenté la jauge dans le cadre d'événements publics-test.

Le vice-président du Comité international olympique, John Coates, est arrivé mardi à Tokyo, alors que les préparatifs des JO s'accélèrent à cinq semaines de l'ouverture de l'événement.

Avant l'arrivée de M. Coates, plusieurs dizaines de personnes ont manifesté contre les Jeux dans la capitale japonaise, bien que de récents sondages montrent un affaiblissement de l'opposition de la population nippone.

La pandémie a fait plus de 3.813.990 morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles mardi à 10H00 GMT.

Après les Etats-Unis (plus de 600.000 morts), les pays enregistrant le plus grand nombre de décès sont le Brésil (488.228), l'Inde (377.031), le Mexique (230.187) et le Pérou (188.921).

Ces chiffres, qui reposent sur les bilans quotidiens des autorités nationales de santé, sont globalement sous-évalués. L'OMS estime que le bilan de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé que celui officiellement recensé.
 

Les contenus liés

Les articles à la une