Plus de résultats
En ce moment
Covid-19 : Comment se feront les cours à distance au Maroc? les explications de…
Coronavirus

Covid-19 : Comment se feront les cours à distance au Maroc? les explications de Said Amzazi (interview)

2M.ma2M.ma
Modifié le

Le ministère de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique a décidé, vendredi 14 mars, de suspendre, jusqu'à nouvel ordre, les cours au Maroc à partir du lundi 16 mars.

Dans une interview accordée à Radio 2M, le ministre Said Amzazi a réaffirmé qu’il ne s’agit nullement de vacances scolaires exceptionnelles mais plutôt d’une mesure de prévention visant à lutter contre la propagation du nouveau coronavirus, applicable à l'ensemble des établissements d'enseignement supérieur publics et privés, les établissements de formation des cadres ne faisant pas partie d'universités, les écoles et les centres de langues relevant des Missions étrangères et les centres de langues et ceux de soutien scolaire privés.

A la question comment les cours seront dispensés à distance, Amzazi a répondu : "Nous sommes en train de remplacer l’enseignement qui devait se faire dans les établissements scolaires et universitaires par le e-learning ou l’enseignement à distance. Aujourd’hui, nous sommes tout à fait prêts à pouvoir offrir un enseignement à distance à travers le portail Tilmidetice.ma pour l’éducation nationale et un autre portail pour l’enseignement supérieur".

Pour Amzazi, le hic risque de se poser pour toutes les familles qui ne disposent pas d’ordinateurs et qui n’ont pas de connexion internet et plus particulièrement dans le milieu rural. Pour cela, explique-t-il, le ministère a conclu un partenariat avec la SNRT pour développer du contenu et faire de l’enregistrement de cours qui seront diffusés sur la 4ème chaîne. "Ce processus a été engagé dès aujourd’hui pour qu’à partir de lundi (16 mars), les élèves pourront profiter de ce contenu pédagogique disponible dans toutes les langues d’enseignement".

Dans son intervention, le ministre affirme que le corps enseignant s’est fortement mobilisé depuis l’annonce hier soir de la suspension des cours. Plusieurs enseignants se sont portés volontaires à participer et s’impliquer pour produire du contenu numérique et venir aux établissements l’enregistrer afin qu’il soit présenté aux élèves à partir de ce lundi 16 mars.

Amzazi, qui tient à rassurer les familles des élèves, a affirmé que son département à prioriser les niveaux certificatifs à savoir la deuxième année baccalauréat, la première année baccalauréat, la troisième année collège et la sixième année primaire, pour que les élèves soient prêts pour les examens prévus en mois de juin. Les autres niveaux scolaires vont aussi pouvoir suivre les cours à distance dans les trois plateformes précédemment citées, a-t-il assuré. 


 

Les contenus liés

Les articles à la une