Plus de résultats
En ce moment
CNE de la CGEM: Signature de trois conventions sur la formation professionnelle
Formation professionnelle

CNE de la CGEM: Signature de trois conventions sur la formation professionnelle

2M.ma avec Map2M.ma avec Map
Modifié le

Trois conventions de partenariat portant sur la formation professionnelle ont été signées, mercredi à Casablanca, en marge du Conseil National de l'Entreprise (CNE) de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) qui s'est tenu sur le thème du capital humain et de la formation professionnelle.

Ces conventions s'inscrivent dans le cadre de la mise en œuvre de la nouvelle feuille de route pour le développement de la formation professionnelle présentée le 04 avril 2019 devant SM le Roi Mohammed VI, ainsi que de l'exécution des projets stratégiques pour la mise en œuvre de la Loi cadre 51.17 relative au système d'éducation de formation et de recherche scientifique pour renforcer le partenariat entre le ministère de l'Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique et la CGEM.

Il s'agit de veiller à placer l'entreprise au centre de la formation professionnelle, impliquer les professionnels tout au long du processus de formation, consacrer le milieu professionnel en tant qu'espace propice à la formation et renforcer le partenariat public-privé (PPP) comme point de départ pour mieux adapter l'offre de formation avec les besoins du tissu économique national.

La première convention, signée entre le département de la Formation professionnelle, d'une part, et la CGEM et la Fédération nationale de la minoterie, d'autre part, vise à déterminer le cadre général pour asseoir et gérer la formation dans les métiers du secteur de la minoterie, notamment à l'Institut Spécialisé de Formation de l'Industrie Meunière - Casablanca.

Elle entend renforcer le PPP dans ces métiers et les métiers accessoires à travers le renouvellement et la diversification des formations et leur adaptation régulière en parallèle avec le progrès des métiers, ainsi que l'appui et l'accompagnement des professionnels de la minoterie pour la création des centres de formation dans les métiers précités, à gérer dans le cadre des conventions de gestion déléguée.

La deuxième convention, scellée entre le département de la Formation professionnelle et la CGEM, porte sur la création et la gestion des formations dans le domaine entrepreneurial et la gestion des très petites et moyennes entreprises à Fès. Elle a pour objectif de fixer le cadre et les mécanismes de partenariat à travers la création d'un institut de formation dans ce domaine dont la gestion sera confiée aux professionnels dans le cadre d'une convention de gestion déléguée.

Cet institut aura pour mission la formation des gestionnaires pour le développement de leurs entreprises et l'amélioration de leur compétitivité, la création de nouveaux emplois et la promotion de l'auto-emploi à travers l'appui et l’accompagnement des projets de création d’entreprises sur le plan national et régional et la promotion de la culture d'entrepreneuriat.

Signée entre le département de la Formation Professionnelle, d'une part, et la CGEM et l'Alliance marocaine de l'Eau d'une part, la troisième convention concerne la création d'un institut de formation dans les métiers d'eau, d'assainissement et de l'environnement à Fès dont la gestion sera confiée aux professionnels dans le cadre d'une convention de gestion déléguée.

Cet institut vise à former des agents, techniciens et des cadres moyens dans les métiers d'eau, d'assainissement et de l'environnement et assurer la formation continue en faveur des employés des entreprises opérant dans le secteur d'eau, d'assainissement et de l'environnement. Il se chargera, également, de l'organisation des cycles de formation des travailleurs et techniciens avant e recrutement de la part des entreprises de distribution de l'eau et de l'assainissement.

 

Les contenus liés

Les articles à la une