Plus de résultats
En ce moment
C24: la Guinée Équatoriale salue le nouveau modèle de développement au Sahara m…
Politique

C24: la Guinée Équatoriale salue le nouveau modèle de développement au Sahara marocain

2M.ma avec MAP2M.ma avec MAP

 La Guinée Equatoriale a salué, devant le Comité des 24 des Nations-Unies, le nouveau modèle de développement lancé par le Maroc en 2015 au Sahara marocain, ainsi que les efforts de lutte contre la pandémie de COVID-19 en facilitant l'accès au vaccin pour les populations des provinces du Sud du Royaume.

Intervenant devant les membres du Comité, l'ambassadeur Représentant permanent de la Guinée Equatoriale à l’ONU a tenu à saluer "les efforts louables" du Maroc pour le développement de la région du Sahara, notamment à travers le nouveau modèle de développement, tout en se félicitant de la participation des représentants démocratiquement élus du Sahara marocain aux séminaires régionaux et aux réunions du C24, depuis 2018.

De même, l’ambassadeur a mis en avant les efforts et les initiatives du Royaume pour la recherche d’une solution à la question du Sahara marocain, notamment l’initiative d’autonomie présentée par le Maroc.

"Nous saluons les initiatives du Royaume du Maroc qui démontrent son engagement et ses efforts dans la recherche d'une solution politique, pacifique et durable, notamment l’Initiative d'autonomie, et qui restent conformes aux résolutions du Conseil de sécurité et méritent donc d'être soutenues", a-t-il déclaré lors de cette session du C24 qui se tient à New York du 14 au 25 juin.

"En reconnaissance et en soutien de ces efforts en vue de trouver une solution durable à ce différend sous l’égide exclusif des Nations Unies, tel que stipulé par la décision 693 adoptée par le Sommet Africain de Nouakchott en 2018, la République de Guinée Equatoriale a ouvert un Consulat général à la ville de Dakhla le 23 octobre 2020", a rappelé le diplomate équato-guinéen.

Exprimant, par ailleurs, la satisfaction de son pays du processus des tables rondes initié par l’ancien Envoyé personnel Horst Köhler, avec la participation du Maroc, de l'Algérie, de la Mauritanie et du polisario, il a émis l'espoir que ces efforts soient poursuivis par le nouvel Envoyé personnel pour le Sahara qui sera nommé par le Secrétaire général de l’ONU.

Concernant la situation dans les camps de Tindouf, le diplomate a appelé à la préservation des droits fondamentaux des populations de ces camps et leur recensement conformément au droit international humanitaire, au mandat du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés, et aux recommandations du Secrétaire général et aux résolutions du Conseil de sécurité adoptées depuis 2011, y compris la 2548.

 

Les contenus liés

Les articles à la une