Plus de résultats
En ce moment
Biden confie à Kamala Harris la gestion du dossier  de la crise migratoire
Etats-Unis

Biden confie à Kamala Harris la gestion du dossier de la crise migratoire

2M avec Agences2M avec Agences

Le président américain Joe Biden a chargé mercredi sa vice-présidente, Kamala Harris, du dossier de la crise migratoire à la frontière sud avec le Mexique actuellement assaillie par un flux de migrants qui fuient la pauvreté et l'instabilité politique dans leurs pays d'origine en Amérique centrale.

« Je lui ai demandé (...) parce qu'elle est la personne la plus qualifiée pour le faire, de diriger nos efforts avec le Mexique et le Triangle du Nord, et les pays qui ont besoin d'aide pour endiguer le mouvement de tant de gens », a déclaré Biden avant une réunion sur l'immigration à la Maison Blanche en présence de Harris.

L'arrivée massive de migrants, dont un grand nombre de mineurs non accompagnés, constitue une véritable épreuve politique pour l'administration Biden, très critiquée par l'opposition républicaine pour sa politique d'accueil.

Les autorités américaines ont multiplié les initiatives pour aider à faire face à la crise qui s'aggrave le long de la frontière entre les États-Unis et le Mexique, où le nombre de familles et de mineurs arrivant sans leurs parents a grimpé en flèche depuis l'entrée en fonction du président démocrate. La situation est aggravée par les risques de contamination en pleine pandémie de coronavirus.

 

 


Des responsables américains ont affirmé que la vice-présidente se focalisera sur l'endiguement du flux actuel de migrants et sur le développement d'un « partenariat stratégique plus large avec les pays d'Amérique centrale basé sur le respect et des valeurs partagées », selon la chaîne CNN.

Des proches de Harris ont déclaré que la politique étrangère et la sécurité nationale sont des domaines clés que la vice-présidente souhaite développer dans son portefeuille et qu'elle avait pris des mesures pour renforcer son expérience depuis son arrivée au pouvoir, notamment en s'entretenant avec des dirigeants étrangers.

Elle compte mettre à profit, selon la même source, son expérience en tant que procureure générale et sénatrice de Californie, un État frontalier, pour mener ses efforts diplomatiques sur le dossier migratoire.

 

Les contenus liés

Les articles à la une