Plus de résultats
En ce moment
Assemblée générale de la CAF: "Le Maroc mérite son élection au conseil de la FI…
Football

Assemblée générale de la CAF: "Le Maroc mérite son élection au conseil de la FIFA" (Fouzi Lekjaa)

2M.ma2M.ma

Le président de la Fédération royale marocaine de football, Fouzi Lekjaa, élu vendredi à Rabat au conseil de la FIFA, lors de la 43è assemblée générale ordinaire (AGO) et élective de la CAF a indiqué que "le Maroc et le football national méritent amplement cette élection".

Cette élection a été rendue possible grâce au positionnement stratégique du Maroc en Afrique et à la faveur de la stratégie proactive et sage menée par le Maroc sous le leadership de SM le Roi Mohammed VI, a-t-il déclaré à la presse à l'issue de cette assemblée générale.

"Le Royaume a confirmé, une fois de plus, qu'il a été, sur le plan sportif, un lieu de rencontre ayant abouti à la conclusion de l'"Accord de Rabat", la semaine écoulée, ce qui a permis à l'Afrique d'être unie autour d'un seul programme et de relever les mêmes défis.

De son côté, le président de la Fédération internationale de football (FIFA), Gianni Infantino a estimé qu'''une nouvelle page du football africain s'écrit aujourd’hui'', à travers l'élection de Patrice Motsepe à la tête de la CAF. "C'était une réunion de l’unité de l’Afrique. Je suis heureux d’avoir pu être témoin de cette belle assemblée générale", a-t-il poursuivi.

M. Fouzi Lekjaa a été élu membre du Conseil de la FIFA, dans le groupe linguistique arabophone, lusophone et hispanophone, à côté de l'Egyptien Hany Abo Rida, qui briguait un deuxième mandat.

L’élection de M. Lekjaa est la première de son genre du Maroc à cette instance sportive mondiale.

M. Lekjaa, deuxième vice-président de la CAF, occupe, en outre, plusieurs fonctions au sein des instances et commissions du football mondial et continental: il est président de la commission des finances de la CAF et vice-président de la commission d’organisation des compétitions inter-clubs et de la gestion du système d’octroi des licences de clubs au sein de la CAF, en plus de siéger à la commission de gouvernance de la FIFA.

Le président de la Fédération algérienne, Khreireddine Zetchi, qui était lui aussi en lice pour un poste au Conseil de la FIFA, s'est retiré de la course juste avant les élections.

 

Les contenus liés

Les articles à la une