Plus de résultats
En ce moment
Andrea Cozzolino salue le message royal de réconciliation avec l'Algérie
Politique

Andrea Cozzolino salue le message royal de réconciliation avec l'Algérie

2M.ma2M.ma
Modifié le

Le président de la Délégation pour les relations avec les pays du Maghreb au Parlement européen, Andrea Cozzolino, a souligné que le message de Sa Majesté le Roi Mohammed VI dans Son  discours adressé à la nation, à l’occasion du 22ème anniversaire de la Fête du trône, est un "un geste d'ouverture très important" qui vise à "surmonter les tensions historiques" entre le Maroc et l'Algérie.

Sur sa page facebook officielle, l’eurodéputé italien, également membre de la sous-commission des droits de l'Homme et de la commission des Affaires étrangères du Parlement européen, a relevé que "Dans le discours à la nation pour célébrer la fête du trône, le Roi du Maroc Mohammed VI a de nouveau déploré explicitement les tensions avec l'Algérie voisine en réaffirmant son invitation à rouvrir les frontières terrestres entre les deux États nord-africains fermées depuis 1994".


"Il s'agit d'un geste d'ouverture très important, particulièrement en ces temps difficiles liés à la pandémie, qui vise à surmonter les tensions historiques entre les deux pays", a-t-il écrit. 


"En tant que président de la délégation du Maghreb au Parlement européen, je ne peux que saluer ce message, dans l'espoir qu'il s'agisse d'un premier pas vers une détente des relations entre ces deux grands peuples et qu'il conduira à l'avenir à la réalisation d'une véritable union du Maghréb arabe", conclut M. Cozzolino.


Pour rappel, Sa Majesté le Roi n’a eu de cesse d’adresser des invitations similaires à l’Algérie pour la réouverture des frontières illustrant l’esprit de la main tendue et de la bonne volonté constante du Maroc et sa profonde conviction dans la notion de fraternité entre les peuples marocain et algérien.


SM le Roi a rappelé en effet dans Son discours qu’”aucune logique ne peut expliquer la situation actuelle, d’autant plus que les raisons qui ont conduit à la fermeture des frontières sont totalement dépassées”.
 

Les contenus liés

Les articles à la une