Plus de résultats
En ce moment
Amérique Latine/Fête du trône : les ambassades marocaines soulignent les progrè…
Diplomatie

Amérique Latine/Fête du trône : les ambassades marocaines soulignent les progrès réalisés par le Maroc

2M.ma avec Map2M.ma avec Map

Les ambassades marocaines en Amérique latine, ont souligné, à l'occasion de la Fête du Trône, les progrès tous azimuts réalisés par le Maroc, sous le leadership de SM le Roi Mohammed VI.

Ainsi, l’ambassadeur du Maroc à Brasilia, M. Nabil Adghoghi a affirmé dans une tribune sur les colonnes du site d’information embassynews.info que cette fête nationale, qui symbolise le pacte de loyauté éternelle entre la monarchie et le peuple marocain, est l’occasion opportune de souligner les récents succès du Royaume en matière de gestion de la pandémie de Covid-19, de vaccination et de production de vaccins contre ce virus.

M. Adghoghi est revenu sur les chantiers royaux les plus marquants, dont la généralisation de la protection sociale, le lancement d'un nouveau modèle de développement, basé sur la croissance durable, la transformation numérique et l'économie sociale et solidaire, outre les progrès énormes dans des secteurs aussi divers que l'industrie automobile, l'aéronautique, la connectivité logistique et les énergies renouvelables.

Le diplomate marocain n’a pas manqué de souligner "l'évolution positive des relations entre le Maroc et le Brésil", conformément à la vision de SM le Roi de construire un partenariat de confiance, multiforme et mutuellement bénéfique avec ce pays sud-américain. Dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux de l'ambassade, il a salué la qualité de la coopération entre le Maroc et le Brésil, affirmant que les deux pays dispose de tous les ingrédients pour développer un partenariat stratégique, notamment sur la base de la sécurité alimentaire, la logistique maritime et le développement durable et dans le cadre de l'espace géopolitique de l'Atlantique sud.

En Colombie voisine, la capitale Bogota a fait rayonner toute la nuit du 30 juillet le portrait de Sa Majesté le Roi et le drapeau national sur les quatre façades de l’emblématique Tour Colpatria, dans un vibrant hommage au Souverain et aux liens profonds d’amitié et de coopération unissant les deux pays.

"Cette initiative constitue un témoignage fort de l’excellence et de la singularité des relations bilatérales entre le Maroc et la Colombie. Une relation stratégique qui s’est profondément enrichie et intensifiée grâce à la forte volonté politique qui anime nos deux pays, soutenue au plus haut niveau par SM le Roi Mohammed VI et le Président colombien, Ivan Duque", s’est félicitée dans une déclaration à la MAP, l’ambassadeur du Maroc en Colombie, Mme Farida Loudaya.

La diplomate marocaine a, par ailleurs, affirmé que "la dynamique positive et constante du partenariat bilatéral entre Rabat et Bogotá reflète l’engagement sans équivoque des deux pays à consolider une coopération sud-sud toujours plus ambitieuse et agissante et qui constitue une belle illustration d’un rapprochement exemplaire entre le monde arabe et l’Afrique, avec la Colombie et l’Amérique latine".

L'ambassadeur du Maroc en Argentine, M. Fares Yassir, a organisé un dîner marqué par la présence du vice-ministre des Relations extérieures, du commerce international et du culte, M. Pablo Anselmo Tettamanti et de plusieurs ambassadeurs de pays arabes, africains, asiatiques, européen et sud-américains, accrédités à Buenos Aires.

A cette occasion, M. Anselmo Tettamanti s'est dit heureux de prendre part à cette célébration, souhaitant "à Sa Majesté et à notre cher Maroc davantage de progrès et de prospérité" et adressant ses "chaleureuses félicitations au gouvernement et au peuple marocains" en cette heureuse occasion.

Au Paraguay, dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux de la représentation marocaine au Paraguay, l’ambassadeur du Royaume à Asunción, Badreddine Abd El Moumni a indiqué que la Fête du Trône rappelle cette symbiose entre le peuple et le Trône alaouite, qui constitue un gage de continuité et de stabilité.

M. Abd El Moumni a précisé que grâce à la vision éclairée de SM le Roi, le Maroc a su maintenir la dynamique qui en a fait un pays émergent et un pôle de croissance et de progrès, notant que le Maroc s'affirme comme un acteur régional qui œuvre en faveur d'un multilatéralisme de responsabilité, tout en restant attaché aux valeurs de paix et de coexistence et au principe du dialogue comme seul moyen de résoudre les conflits.

Evoquant la question du Sahara marocain, le diplomate a souligné que le Royaume continue de recueillir des soutiens internationaux, comme celui des Etats Unis qui a reconnu la pleine souveraineté du Maroc sur l'ensemble de ses provinces du sud, outre l’ouverture en cascade de consulats généraux dans les villes de Laâyoune et Dakhla.

Dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux, l'ambassadeur du Maroc au Chili, Kenza Elghali a mis en avant les multiples défis relevés par le Maroc ces dernières années, citant notamment la réponse apportée à la crise sanitaire, la généralisation de la protection sociale et la promotion du développement durable et des énergies renouvelables.

La séquence vidéo a montré également les différentes facettes des progrès réalisés par le Maroc sous la conduite de SM le Roi Mohammed VI : industrie automobile, la stratégie industrielle 2021-2023, la promotion de l’énergie à hydrogène vert, l’appui croissant à la marocanité du Sahara, entre autres.

Au Pérou, où le palais municipal de la municipalité de Miraflores, un bâtiment emblématique à l’architecture néocoloniale déclaré monument national depuis 1999, a été illuminé aux couleurs nationales, la Radio Filarmonía a consacré une programmation spéciale dédiée au Maroc.

A cette occasion, l’ambassadeur du Maroc au Pérou, Amin Chaoudri a souligné que, sous la conduite de Sa Majesté le Roi, le Maroc a accompli un développement politique, économique, social et humain significatif, le Royaume parvenant à se positionner comme un modèle mondial, comme ce fut le cas dans la lutte contre la crise sanitaire.

Passant en revue les principales réalisations du Maroc durant ces dernières années, M. Chaoudri a indiqué que sous l'impulsion de SM le Roi, le Royaume du Maroc a tiré les leçons de la pandémie et lancé des réformes socio-économiques inclusives, globales et ambitieuses.

Selon le diplomate, les atouts du Maroc reposent sur les progrès réalisés en matière de démocratie, de droits de l'homme et d'instauration de l'Etat de droit. Grâce à de multiples réformes politiques et à des institutions ambitieuses, notamment dans le sillage de l'adoption en 2011 d'une nouvelle Constitution, le Maroc a jeté les bases d'une société plus ouverte, plus démocratique et plus soucieuse du respect des droits humains, d'un Etat de droit, d'institutions plus modernes, une meilleure séparation des pouvoirs et une régionalisation avancée, a conclu M. Chaoudri.

Les contenus liés

Les articles à la une