Plus de résultats
En ce moment
Aéroports : L'ONDA décline son "plan de relance" pour accompagner la reprise de…
Transport aérien

Aéroports : L'ONDA décline son "plan de relance" pour accompagner la reprise des vols de et vers le Maroc

2M.ma2M.ma

Suite à la décision des autorités marocaines d’autoriser la reprise des vols de et vers le Maroc à partir du 15 juin 2021, l’Office National Des Aéroports (ONDA) annonce, dans un communiqué en date du lundi 14 juin 2021, avoir mis en place un plan de relance pour accompagner cette reprise dans les meilleures conditions de santé, de sécurité et de qualité de service.

L'ONDA indique que ce plan est basé sur la gestion des risques, issu des recommandations de l’Organisation de l’Aviation Civile Internationale (OACI) et des "guidelines" du Conseil international des Aéroports (ACI), et a "comme priorité absolue de protéger les passagers, le personnel et tout usager des aéroports et d’accompagner la reprise dans les meilleures conditions".

"Les aéroports marocains ont ainsi adopté des processus et des procédures harmonisées conformément aux directives des autorités sanitaires", des mesures qui "traduisent l'engagement des aéroports à respecter les contraintes liées à la gestion de la pandémie COVID-19 tout en permettant la reprise normale de l’activité", poursuit la même source.

Dans ce sens, l'ONDA indique que "huit de nos aéroports internationaux sont certifiés « AHA » (Airport Health Accreditation)". « AHA » est un programme d’accréditation sanitaire conçu par l'ACI qui évalue les mesures sanitaires mises en place par les aéroports par rapport aux recommandations de l’OACI et par rapport aux meilleurs pratiques du secteur, explique la même source. Dans ce cadre, une application mobile « Check & Fly » a été lancée par ACI fournissant aux voyageurs des informations précises sur les mesures sanitaires en vigueur dans les aéroports du monde entier dont ceux du Maroc, est-il aussi précisé.

Ainsi, un nouveau dispositif "réadaptant les processus et les process de gestion aéroportuaire" a été adopté par l'ONDA. Ce dispositif se décline, selon l'Office, comme suit :

 

Au niveau de l'exploitation aéroportuaire et de la gestion des flux

- Adaptation des procédures d'exploitation aux contraintes liées à la gestion de la situation pandémique pour préserver la sécurité des voyageurs.

- Coordination avec les partenaires des aéroports pour renforcer l'effectif en charge des contrôles en vigueur (contrôles : frontalier, inspection filtrage, douanier, …), afin de permettre l'application de la distanciation sociale et d’éviter ainsi les situations de saturation des espaces de contrôle.

- Réouverture du Terminal 2 à l’aéroport Casablanca Mohammed V, où opèrent les compagnies aériennes étrangères. Le Terminal 1 accueille les vols de Royal Air Maroc et de ses partenaires qui ont reçu les autorisations nécessaires.

- Mise en place de séparations physiques ou de plaques en plexiglas aux endroits fixes, où existe une interaction humaine avec les passagers : comptoirs d’enregistrement, comptoirs d'information, salles d’embarquement et postes aux frontières (Départ et Arrivée).

- Obligation de port des gants pour certaines catégories de personnel en interaction avec les passagers.

- Restriction de l'accès à l’aéroport aux seuls employés et passagers (sans accompagnateurs ni attendants).

- Adoption de mesures strictes pour le maintien de la distanciation physique au niveau de tous les espaces d'accueil des passagers, en adoptant la file d'attente linéaire à sens unique et distanciée (accès aux aérogares, comptoirs d'enregistrement, postes douane, postes inspection filtrage, contrôle aux frontières, portes d'embarquement, et passerelles télescopiques, …).

- Application des mesures de distanciation physique au niveau de toutes les zones d’attente de l’aéroport à travers le marquage au sol, la condamnation d’un siège sur le banc et espacement des sièges, etc.

- Application de la distanciation entre les tables et sièges au niveau des restaurants et cafés et mise en place des distributeurs de solutions hydroalcooliques.

- Encouragement à l'utilisation des escaliers au lieu des ascenseurs, sauf en cas de nécessité (limitation du nombre de passagers utilisant les ascenseurs avec affichage des mesures de distanciation).

- Mise en place de distributeurs de gel désinfectant dans les différents points de l’aéroport.

 

Au volet des opérations de nettoyage et de désinfection

- Renforcement des opérations de nettoyage des installations aéroportuaires.

- Désinfection intensive des installations aéroportuaires.

- Amélioration du système de purification de l'air, tout en désinfectant et en nettoyant les équipements de ventilation.

- Vente par certains commerces situés dans les aéroports de masques stériles et de gels désinfectants en quantité suffisante.

 

Sur l'aspect "sensibilisation et information" :

- Diffusion de messages de sensibilisation sur le respect des consignes de distanciation sociale et des gestes barrières par le biais d'annonces sonores, d'écrans d'affichage et de panneaux d’information.

- Marquage au sol, tout au long du parcours du passager de stickers de signalisation pour organiser les files d’attente et assurer la fluidité dans les différentes zones de l’aéroport.

 

"Cette communication a été accompagnée par le lancement d’un Hashtag (#Wajdine / #weareready / #noussommesprêts) pour rappeler à notre communauté que toutes les mesures sanitaires ont été prises dans nos aéroports pour accueillir les passagers dans les meilleures conditions de santé, de sécurité et qualité de service", rajoute la même source. 

Ce dispositif mis en place par l’ONDA sera amené à évoluer au regard de la situation sanitaire dans le pays et de la reprise progressive du trafic aérien, conclut l'Office.

 

 

Les contenus liés

Les articles à la une