Plus de résultats
En ce moment
Santé: Prurigo, comment lutter contre les démangeaisons et le grattage de la pe…
Sabahiyate

Santé: Prurigo, comment lutter contre les démangeaisons et le grattage de la peau?

En été, les éruptions cutanées sont très fréquentes notamment chez les enfants. Ces petits boutons ou plaques rouges sur la peau sont souvent accompagnés de démangeaisons (prurit). Pour comprendre l’origine de ces lésions de la peau et leurs types (allergies, eczémas, piqures d’insectes), L’émission Sabahiyate a consulté pour vous Dr Leila BICHRA, spécialiste en dermatologie :

Le prurigo est une maladie de la peau qui se décline en plusieurs variantes dont le point commun sont les démangeaisons. Parmi les types les plus fréquents figurent

Le prurigo saisonnier qui touche les adultes comme les enfants. Il se manifeste par des lésions rouges, sur les extrémités et le tour de a taille, qui démangent beaucoup et de manière intermittente. D’origine parasitaire ;  causé par les piqures de puces, de punaises ou de moustiques ou par le contact avec les acariens. Les fortes démangeaisons provoquent ainsi des réactions de grattage qui peuvent se surinfecter et laisser des tâches disgracieuses. Pour lutter contre les démangeaisons, la dermatologue conseille de purifier l’environnement et la chambre à coucher avec des sprays répulsifs anti-parasite à pulvériser sur le linge de lit, le matelas et coins de lit puis passer l’aspirateur après,  prendre une douche quotidienne, utiliser un savon et ou un gel surgras, hydrater la peau et un traitement local à base de corticoïdes à appliquer sur les lésions.

Aérer sa chambre, trois heures avant de dormir et passer l’aspirateur, épousseter les tapis et les mettre au soleil tous les jours. Les plantes et les animaux domestiques peuvent aussi être à l’origine du prurigo. Généralement, les réactions aux démangeaisons peuvent elles aussi devenir chroniques et réapparaitre sous formes de poussées de plaques rouges une nouvelle fois.

Le prurigo psychogène, lui, est associé à des facteurs psychiques. Les femmes sont les plus concernées. A force de se gratter, les lésions se développent en petits nodules au-dessus de la peau. Un bilan sanguin est alors demandé pour éliminer toutes les causes parasitaires. Les principales causes du prurigo psychogène sont le stress ou une dépression. Dans ce cas, le traitement repose sur un accompagnement psychologique et des infiltrations de corticoïdes (injections espacées).

Il est important de savoir que le prurit se calme spontanément au bout de 3 minutes, explique Dr BICHRA si l’on se gratte tout de suite après la sensation de démangeaison qui ne va plus s’arrêter et devient intense et insupportable (puisqu’elle libère l’histamine). En cas de persistance, de démangeaisons, il faut impérativement consulter son médecin traitant.

Les contenus liés

Les articles à la une