Plus de résultats
En ce moment
«Nfehmou Ouladna»: L’ennui chez l’enfant Vs la surexposition aux écrans
Relation parents/enfants

«Nfehmou Ouladna»: L’ennui chez l’enfant Vs la surexposition aux écrans

2m.ma2m.ma

Cela peut paraître déroutant, mais l’ennui aurait de nombreux bienfaits, insoupçonnés pour les enfants. Les parents, qui veulent toujours bien faire, souvent inquiets et impuissants face à un petit qui se plaint de «ne rien trouver à faire» n’auront plus à se mettre en quatre pour trouver des activités ou inventer des hobbies pour surcharger son emploi du temps et bien plus grave, l’occuper avec des écrans ! Le point avec Dr Imane KANDILI, psychiatre et addictologue :

L’ennui stimule la créativité de l’enfant car son imagination se développe en essayant d’inventer de nouveaux jeux pour s’amuser et combler le vide ressenti. Inutile donc de s’acharner à lutter contre l’ennui avec la solution facile des tablettes, smartphones et/ou consoles de jeux. Une surconsommation des écrans peut provoquer des troubles psychologiques et nerveux à l’adolescence.

L’ennui contribue à améliorer la sociabilité puisque l’enfant ou l’adolescent se détache de son univers solitaire et apprend à établir le contact avec ses pairs ou échanger avec ses proches, plus âgés. L’enfant tout comme l’adolescent doit évoluer dans un monde réel et non se projeter dans la réalité virtuelle.

Laisser les enfants s’ennuyer leur permet de découvrir différentes activités comme la cuisine à quatre mains, le dessin, la lecture et la peinture… C’est aussi l’occasion de se découvrir de nouvelles passions.

Enfin, la surconsommation des écrans empêche les enfants de rêver, de devenir autonome et de construire leur personnalité pour s’imposer face aux autres et affronter les conflits.

 

Les contenus liés

Les articles à la une