Plus de résultats
En ce moment
Santé: Ces maladies de la peau qui s’accentuent sous l’effet du froid
Sabahiyate

Santé: Ces maladies de la peau qui s’accentuent sous l’effet du froid

Modifié le

La peau est la barrière de protection de notre corps face à l’environnement. Etant en contact direct avec le milieu extérieur, c’est l’organe le plus exposé aux changements de températures, à la pollution de l’air et à la lumière… En raison de ses différents types (normale, sèche, grasse ou mixte), sa sensibilité à ses facteurs variera d’une personne à l’autre en fonction du sexe, de l’âge, de l’activité physique, ce qui explique que certaines peaux plus sensibles présentent des réactions comme les tiraillements, les démangeaisons, les rougeurs et les desquamations (peau qui pèle)…

Outre le dessèchement et les rugosités, le froid et le vent peuvent provoquer des irritations cutanées bien plus sérieuses.  Sabahiyate fait le point avec Dr Leila BICHRA, médecin spécialiste en dermatologie :

  • La dermatite atopique : Communément appelée l’eczéma atopique est une maladie de la peau à composante allergique qui touche, dans la majorité des cas, les enfants. Face au froid, la peau desséchée est sujette à des petites fissures qui facilitent la pénétration des allergènes et causent des inflammations, des poussées cutanées et les lésions d’eczéma (sur le visage, les plis…). Pour éviter les complications, les bains à l’eau chaude et le hammam (chaleur humide) sont formellement interdits. Privilégiez les douches rapides et remplacez le savon par un gel surgras ou un gel «Syndet» (sans savon) ou une huile de bain. L’hydratation est de rigueur, il faut appliquer quotidiennement des soins émollients adaptés.
  • La Rosacée: La rosacée est une maladie chronique de la peau du visage qui se manifeste par des rougeurs notamment sur les joues, le nez et le menton. Les poussées de rougeurs sont aggravées par le froid d’où l’importance de la prévention. Les médecins spécialistes insistent sur l’hydratation quotidienne et l’usage des crème anti-rougeurs. Il est également conseillé de se couvrir le visage par temps froid et venteux et d’éviter la consommation d’aliments chauds et piquants (les boissons très chaudes, le gingembre… ).
  • Le phénomène de Raynaud: C’est un trouble chronique de la circulation sanguine touchant principalement les extrémités (doigts et orteils) et parfois le nez. Le syndrome de Raynaud s’accentue par l’exposition au froid. Il se caractérise par un changement de couleur de peau des parties atteintes qui deviennent blanches puis bleues avec une sensation d’engourdissements. Ces symptômes devraient faire l’objet d’une consultation médicale, toutefois, il faut veiller à se couvrir les mains et les pies avec des moufles et des chaussettes chaudes, porter des chaussures amples et confortables.
  • Les engelures: Tout comme le syndrôme de Raynaud, les engelures touchent les mains, les pieds, le nez et les oreilles. Les jeunes femmes sont les plus concernées par ces lésions douloureuses accompagnées de démangeaisons. Périodiques, les engelures peuvent entraîner des complications à savoir des crevasses (ouvertures).  Pour prévenir les engelures, il faut se couvrir, se réchauffer progressivement les mains sans les exposer aux fortes températures (radiateur) et appliquer des crèmes chauffantes et des huiles à base de camphre en effectuant des petits massages.

Les contenus liés

Les articles à la une