Plus de résultats
En ce moment
Débat

Replay / La campagne de boycott analysée au plateau de Confidences de presse.

Modifié le

Dans cette édition, Abdellah Tourabi et ses invités débattent d’un sujet d’une actualité brûlante. Il s’agit de la campagne de boycott de certaines marques de produits qui a été lancée à partir des réseaux sociaux il y a quelques jours.  

A son lancement le 21 avril, rien n’augurait que la campagne de boycott allait unir certaines franges de la société marocaine et diviser d’autres. « Elle ne paraissait pas très sérieuse », corrobore Abdelmounaïm Dilami, directeur de publication de l’économiste et invité de cette édition de Confidences de presse. Pour ce dernier il est important de faire le distinguo entre le phénomène en tant que tel ainsi que son ampleur  et son impact économique.

Pour Mohamed Zouak, directeur de publication de Yabiladi et invité également à cette édition, l’envergure atteinte par cette campagne s’explique par « des erreurs de communication qui ont jeté de l’huile sur le feu. C’est ce qui a donné de l’élan et de la légitimité à cette campagne »

Quant à Fahd Yata, directeur de publication de la nouvelle Tribune et troisième invité et non des moindres de cette édition, cette campagne pousse à la réflexion. « C’est la première fois que l’opinion publique, les grandes marques et les institutions prennent véritablement conscience de la force et de la puissance des réseaux sociaux et d’Internet », souligne-t-il.

En plus de s’interroger sur les tenants et les aboutissants de cette campagne, le débat  a concerné l’expression de la grogne sociale sur le Net, la polémique sur la cherté des prix ainsi et surtout le rôle des réseaux sociaux dans la diffusion des opinions. Pour (re)voir  l’intégralité du débat, 2m.ma vous propose la Replay.

 

Les contenus liés

Les articles à la une