Plus de résultats
En ce moment
Société

Koullouna Abtal: Sur les traces d’Ahmed Faras, un capitaine exemplaire (Bande-annonce)

Les héros de Koullouna Abtal sont des gens ordinaires,  des hommes et femmes, jeunes et moins qui consacrent leur vie ou leur temps libre pour venir en aide à ceux qui sont dans le besoin. Chaque mois, Adil BENMOUSSA et ses équipes vont à la rencontre des personnes engagées dans de nombreuses actions sociales et caritatives et vous dresse leur portrait pour ancrer, dans notre société, les valeurs de partage et de solidarité… A suivre, jeudi 10 octobre à 22h45

Ahmed FARAS, un champion pas comme les autres !

C’était en 1976; le match Maroc-Guinée (1-1) restera dans les annales du football marocain. Les lions de l’Atlas remportaient leur première coupe d’Afrique des Nations. Un exploit réalisé par l’équipe nationale menée par l’attaquant et capitaine Ahmed FARAS qui évoluait, à l’époque, au sein du Chabab Mohammedia. Premier Ballon d’or marocain en 1975, son nom gravé à jamais dans les mémoires et les cœurs des Marocains puisqu’il sera intimement lié au premier et dernier titre du onze national.

En juin dernier, les anciens lions lui rendaient hommage lors d’un gala auquel avaient pris part des grands noms du ballon rond comme BASSIR, Naybet, Fouhami, Aziz Bouderbala, Sonny Anderson, Roger Milla et blaugrana Edmilson. L’équipe de Koullouna Abtal y a assisté et vos propose de (re)vivre quelques temps forts de la cérémonie. Rencontre avec un champion pas comme les autres…

Des bénévoles à la rescousse des enfants de rue

Adil BENMOUSSA et son équipe partiront à la rencontre de héros d’un autre genre. Regroupé en associations, ces bénévoles  issus de divers horizons, volent au secours des enfants de la rue… Ils sillonnent les différentes avenues pour porter assistance aux mineurs et enfants abandonnés.

Imlil: Solidarité face aux inondations

Aux alentours d’Imlil, les blessures sont encore vives. Il y a plus d’un mois, de violentes inondations s’étaient abattues sur plusieurs villages de la région du Sud. Après le drame de Taroudant, en août dernier, les crues avaient surpris les habitants  du Haouz… A Imlil, les dégâts matériels étaient considérables mais heureusement, il n’y avait pas de victimes. Pour faire face aux crues, la population a fait preuve d’un grand élan de solidarité. Un groupe de jeunes s’est mobilisé pour venir en aide aux sinistrés…

 

 

 

 

Les contenus liés

Les articles à la une