Plus de résultats
En ce moment
Zagora: Le parquet général ouvre une enquête judiciaire pour déterminer les cau…
Zagora

Zagora: Le parquet général ouvre une enquête judiciaire pour déterminer les causes du "décès" de la petite Naima

2M.ma2M.ma
Modifié le

Le procureur général du Roi près la cour d'Appel de Ouarzazate annonce à l'opinion publique que des restes d'ossements humains de petite taille et quelques vêtements ont été retrouvés dans la soirée du samedi 26 septembre 2020 dans l’une des montagnes de Tafergalt, près d'Agdz, lit-on dans un communiqué du Parquet.

A la lumière des données collectées, une enquête judiciaire approfondie a été ouverte sous la supervision du parquet général, confiée au Centre judiciaire de la Gendarmerie royale de Zagora, afin de mener une expertise sur l'ADN extrait d'ossements humains afin d'établir le profil génétique, de déterminer les causes du décès, et de mener les investigations nécessaires pour élucider toutes les circonstances de cette affaire, poursuit le communiqué.

Le Parquet général assure de tenir l'opinion publique informée de l'avancement de cette affaire.

Pour rappel, le corps sans vie de la petite Naima, âgée de cinq ans, a été retrouvé, samedi 26 septembre, près du Djbel Kissane à l’est d’Agdz, non loin de la ville de Zagora. La petite fille est portée disparue depuis le 17 août dernier. 

Des sources sur place ont confirmé à 2M.ma que des parties du cadavre de la petite Naima ont été retrouvées par un berger au milieu des rochers de Djbel Kissan, plus d'un mois après sa disparition mystérieuse de Tafergalt, dans la commune de Mezguita.
 

 

Les contenus liés

Les articles à la une