Plus de résultats
En ce moment
Coopératives

Une coopérative au profit des femmes de la commune rurale de Mhaya / Reportage

« Coopérative des femmes cuisinières, pâtissières et traiteurs », c’est ce qui est écrit bien grand à côté du bâtiment qui sert de local à la coopérative des sœurs Amal et Touria Saïh...

Cette toute jeune coopérative qui n’a pas encore bouclé une année d’existence, se trouve dans la commune rurale de Mhaya, dans la province de  Meknès-Tafilalet. Dès sa création, plusieurs femmes sont venues y chercher un travail et une source de revenu pour améliorer leurs conditions de vie et celles de leurs familles. C’est le cas entre autres de Rabha, une femme âgée, qui n'a hésité à rejoindre cette coopérative et y préparer artisanalement du cousous, afin d'aider son fils simple ouvrier agricole. « Les membres de cette coopérative sont toutes des femmes rurales qui veulent améliorer leurs conditions à travers ses activités génératrices de revenus », informe Bouchra Yassine, encadrante.

Derrière cette belle initiative qui a permis de garantir un revenu pour près de quarante femmes,  Amal et Touria Saïh, deux femmes courageuses ont osé franchir le pas et créer leur propre coopérative. Alors qu’elles ne faisaient se déplacer pour cuisiner les repas de fêtes dans leur village et ceux voisins, les deux femmes disposent actuellement d’un local équipé. Elles produisent et commercialisent plusieurs produits boulangers et pâtissiers et proposent même un service traiteur. « J’ai longtemps travaillé en tant que cuisinière lors des mariages et j’ai voulu devenir traiteur. Je me suis adressée à l’office du développement et de la coopération qui m’ont conseillée et orientée et c’est là que j’ai eu l’idée de créer une coopérative », informe Amal Saïh.

Aujourd’hui, Amal et Touria tentent de diversifier leurs produits afin de permettre à leur coopérative de s’agrandir. Elles ont bénéficié de l’aide salutaire de l’INDH qui leur a permis de disposer de nouveaux équipements. Pour l’heure, leurs productions trouvent preneurs. En s’agrandissant, les deux sœurs devront mieux s’organiser pour écouler leurs produits dans les villes du Royaume. Une ambition difficile mais pas impossible à atteindre pour ces femmes battantes.

Les contenus liés

Les articles à la une