Plus de résultats
En ce moment
Un professeur russe s'immole en signe de protestation contre la disparition de …
Faits divers

Un professeur russe s'immole en signe de protestation contre la disparition de sa langue régionale

2M.ma2M.ma

L’information a fait le tour des médias russes. Un ancien professeur d'université est mort en s'immolant par le feu mardi en Russie, en signe de protestation contre la disparition de l'identité et de la langue de sa région natale.

Les médias locaux ont diffusé plusieurs photos montrant un homme devant le Parlement régional Ijevsk avec des pancartes "Ai-je une patrie?" et "Si mon langage disparaît demain, je suis près à mourir aujourd'hui". Il s’agit Albert Razine, 79 ans, sociologue et universitaire à la retraite, connu pour son combat en faveur de la langue oudmourte, parlée dans une région de l'Oural.

Une vidéo sur les réseaux sociaux montre les pancartes déposées sur le sol tandis que l'homme se tient debout englouti dans les flammes. Selon l'hôpital local cité par les agences russes, Albert Razine est décédé en raison des brûlures sans jamais retrouver conscience.
Альберт Разин устроил акт самосожжения
Le Comité d'enquête russe a de son côté confirmé l'identité du militant et expliqué son geste par sa volonté "de défendre la langue oudmourte", qui appartient à la famille des langues finno-ougriennes parlées en Scandinavie et dans l'Oural.

A noter que l'oudmourte est une langue officielle dans la région et les cultures indigènes dont l’utilisation est devenue facultative dans les écoles après l’adoption d’une loi l'année dernière. Les militants craignent que cela mène à sa disparition.

Les contenus liés

Les articles à la une