Plus de résultats
En ce moment
Trump assure l'Otan de son soutien après un sommet mouvementé
International

Trump assure l'Otan de son soutien après un sommet mouvementé

2M.ma2M.ma
Modifié le

Après avoir multiplié les attaques contre ses alliés de l'Otan, accusés de vivre aux crochets des Etats-Unis pour leur défense, Donald Trump a estimé jeudi avoir obtenu gain de cause et assuré ses partenaires de son soutien à l'Alliance atlantique.

Les deux jours de la rencontre bisuannuelle entre les 29 chefs d'Etat et de gouvernement de l'Otan, réunis à Bruxelles, auront sans surprise été dominés par la question du "partage du fardeau" que Washington juge déséquilibré entre les Etats-Unis et l'Europe.

Le président américain n'a de cesse depuis son arrivée à la Maison blanche en janvier 2017 de demander à ses partenaires de dépenser plus en matière de défense, conformément aux engagements pris en 2014 au Pays de Galles qui prévoient que chaque pays consacre 2% de son PIB à la défense.

Si les Etats-Unis insistent depuis la dislocation de l'URSS sur la nécessité pour les Européens d'augmenter leurs efforts qui se sont relâchés avec la disparition du Pacte de Varsovie, la tension a été maximale à Bruxelles.

Donald Trump a réitéré ses critiques à Bruxelles, sur Twitter et lors de réunions à huis clos, poussant le secrétaire général de l'Otan, Jens Stoltenberg, à organiser à la dernière minute jeudi une réunion de "clarification" entre alliés.

Cette réunion "a été fantastique" et s'est caractérisée par un "formidable esprit de collégialité", a estimé Donald Trump lors de sa conférence de presse finale. "L'Otan est beaucoup plus forte aujourd'hui qu'elle ne l'était il y a deux jours".

"Je leur ai dit que je serais très malheureux s'ils n'augmentaient pas leurs engagements de façon substantielle parce que les États-Unis payent un montant énorme", a-t-il expliqué. Et "hier, je leur ai fait savoir que j'étais extrêmement insatisfait de ce qui se passait et ils ont considérablement renforcé leurs engagements". 

 

 

Les contenus liés

Les articles à la une