Plus de résultats
En ce moment
Tramway : Casablanca appelée à plus de vigilance
Transport

Tramway : Casablanca appelée à plus de vigilance

Modifié le

Ils étaient presque 170 millions de casablancais à choisir le tramway de Casablanca pour se déplacer dans les quatre coins de la métropole depuis son lancement en décembre 2012. Ce chiffre annoncé, non sans fierté, par le staff management de Casa Transports et RATP Dev Casa, a cédé place à d’autres alarmants.

 Lors d’un point de presse organisé, mardi 13 février, et dédié au lancement du plan d'actions 2018 relatif à la sécurité pour le tramway et au lancement d’une campagne de communication, Youssef Draiss, directeur général de Casa Transport a souligné que « la réussite de la première ligne de tramway est certes apparente mais des accidents demeurent toujours trop nombreux ».

Et d’ajouter « depuis son lancement en 2012, le tramway a été impliqué dans 15 accidents mortels, un chiffre juste inacceptable, d’où notre volonté déployer un plan d’action de sensibilisation ».

En effet, dans un contexte de hausse significative des accidents de la circulation dans la ville de Casablanca avec + 12,43 % en 2017, notamment, les accidents avec le tramway avec + 4,13 %, le plan d’actions prévoit 3 axes, à savoir, l’identification des zones les plus accidentogènes, le renforcement des liens entre la Police, Casa Transports et RATP Dev Casablanca et enfin la sensibilisation dans les écoles et auprès de la population casablancaise.

« Cette même population qui apprécie ce moyen de transport urbain banalise les dégâts qu’il peut engendrer et oublie que le tramway est prioritaire », s’inquiète Philippe Ratto, le directeur général de RATP Dev Casablanca tout en affirmant que chaque année, les accidents tramway coûtent 12 millions de dirhams à la ville de Casablanca et qu’un « tramway lancé à pleine vitesse représente une puissance équivalente à celle d’une quinzaine d’éléphants au pas de charge ».

L’ensemble des accidents ont pour origine un manque d'attention des automobilistes, des deux-roues et des piétons qui ne respectent pas le code de la route et la signalétique du tramway.

A rappeler dans ce cadre que la rame de tramway pèse 100 tonnes. À une vitesse de 50 km/h, un tramway a besoin de 120 mètres pour s’arrêter, soit l’équivalent de la longueur d’un terrain de football.

 

Les contenus liés

Les articles à la une