Plus de résultats
En ce moment
Subventions non-versées: L'UNHAM passe à l'action
Handicap

Subventions non-versées: L'UNHAM passe à l'action

.
2M.ma2M.ma
Modifié le

 

Confrontée à des difficultés financières conséquentes dues au retard de paiement de subventions censées êtres allouées par la tutelle, l’Union Nationale des Associations Œuvrant dans de domaine du Handicap Mental au Maroc monte au créneau. Une série de sit-in sera tenue à compter de septembre courant.

La rentrée scolaire 2018-2019 se passe pour les enfants et adultes en situation de handicap mental dans "conditions désastreuses", "de même que les associations œuvrant dans le domaine et les professionnels travaillant auprès d’eux", réprouve l'UNHAM. L'union explique que plusieurs centres spécialisés et classes intégrées gérés par les associations n’ont pas encore ouvert leurs portes ni accueilli leurs usagers, faute de difficultés financières graves.

Et pour cause, l'Union accuse la mauvaise gestion et du non-paiement, dans les délais, par le Ministère de la Famille, de la Solidarité, de l‘Egalité et du Développement, partiellement ou totalement, de la subvention d’appui à la scolarité des années 2016, 2017 et 2018.

Une situation jugée "déplorable" que l’UNAHM a tenté de résoudre en communiquant avec les associations et en alertant les responsables et l’opinion publique par le bais des médias, les mettant en garde contre les conséquences et les dommages collatéraux qui pourraient survenir à cette rentrée si les responsables n'intervenaient pas par rapport à ce dossier.

"Une réunion a même été tenue avec Mme Bassima Hakkaoui en tant que Ministre responsable du dossier du handicap, et ses collaborateurs le 11 juillet dernier. Durant cette rencontre, l’UNAHM a pu exposer les différents problèmes liés au dossier de la subvention d’appui à la scolarité des personnes en situation de handicap, et a fait part de toutes leurs doléances urgentes quant à l’application des droits des personnes en situation de handicap". "Une réunion qui n'a pas été suivie d'actes", regrette l'UNHAM. 

Suite à cela, l’UNAHM a remis à Mme Bassima Hakkaoui, à Monsieur le chef du gouvernement et à Monsieur le Ministre des finances un mémorandum regroupant un ensemble de doléances et de requêtes, afin de faire avancer le dossier de la subvention d’appui à la scolarité et la question du handicap et pour que l’application des lois en faveur des personnes en situation de handicap mental soit réelle et effective dans notre pays .

Alors qu'un climat de détresse et d’épuisement se fait sentir à ce jour chez tous les acteurs sociaux, professionnels, et familles des personnes en situation de handicap mental, en l’absence de réaction concrète, et devant le fait que les associations n’ont pas encore reçu leurs subventions, les dirigeants des ces instances ont dû gérer la situation de leurs salariés et les familles des personnes en situation de handicap.

Compte tenu de ce blocage, l’Union Nationale des Associations Œuvrant dans de domaine du Handicap Mental au Maroc annonce sont intention d’organiser une série de sit-in. Les premiers se tiendront le 19 et le 26 septembre de 11h à 13h devant le parlement à Rabat. Des protestations auxquelles prendront part les associations œuvrant dans le domaine du handicap ainsi que les acteurs de la société Civile. 

 

 

 

Les contenus liés

Les articles à la une