Plus de résultats
En ce moment
Salaheddine Mezouar démissionne de la présidence de la CGEM
CGEM

Salaheddine Mezouar démissionne de la présidence de la CGEM

2M.ma2M.ma

Peu de temps après la dénonciation de sa "démarche irresponsable, maladroite et irréfléchie" par le ministère des Affaires Étrangères, de la Coopération Africaine et des Marocains résidant à l'étranger, le président de la Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM), Salaheddine Mezouar, vient d'annoncer sa démission de son poste à la tête de l'organisation patronale.

Dans un communiqué du principal concerné, il informe que sa décision de démissionner prend effet à compter de ce jour (13 octobre 2019), et qu'elle est motivée par des "contraintes personnelles majeures". 

 

Auparavant ministre de l'Industrie et du Commerce (2004-2007), ministre de l'Economie et des Finances (2007-2012) et ministre des Affaires Étrangères (2013-2017), Mezouar a été élu à la tête de la CGEM en mai 2018.

A titre de rappel, cette démission de l'ancien chef de la diplomatie et ministre des Finances intervient suite à l'indignation que ses déclarations récentes à la World Policy Conference ont provoqué. Mezouar a "cru devoir commenter la situation interne en Algérie" lors de cette conférence internationale se déroule à Marrakech, a expliqué le ministère des affaires étrangères dans un communiqué, ce qui "a soulevé des questionnements au niveau de la classe politique et de l’opinion publique quant à son timing et ses véritables motivations". 

En effet, le ministère a précisé dans son rappel à l'ordre que la CGEM "ne peut se substituer au gouvernement de SM le Roi dans la prise de positions sur les questions internationales et notamment le développement dans ce pays voisin". 

"Le Royaume du Maroc a, en effet, décidé de s’en tenir à une attitude de non-ingérence par rapport aux développements en Algérie. Le Maroc s’abstient de tout commentaire à ce sujet. Il n’a ni à se mêler des développements internes que connaît ce pays voisin, ni à les commenter de quelque manière que ce soit", avait conclut la même source..

 

Les contenus liés

Les articles à la une