Plus de résultats
En ce moment
Sahara : Nasser Bourita relève à Genève « l’engagement » du Maroc pour « parven…
Sahara marocain

Sahara : Nasser Bourita relève à Genève « l’engagement » du Maroc pour « parvenir à une solution politique »

2M.ma2M.ma
Modifié le

La table ronde au sujet du différend régional sur le Sahara marocain s’est achevée aujourd’hui  à Genève au sein du palais des Nations. Juste après le point de presse de l'Envoyé personnel du SG de l'ONU pour le Sahara, Horst Koehler, le chef de la diplomatie marocaine a tenu une conférence de presse pour annoncer les conclusions de cette première table ronde et donner des éclairages sur les prochaines étapes.

Nasser Bourita, le ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale a annoncé que « cette phase se conclue d’une position claire », « cette table est différentes des exercices précédents à plusieurs titres. Puisque pour la première fois toutes les parties prenantes ont été présentes et ont participé activement à la discussion ».

Et de développer « d’abord un engagement sincère pour contribuer aux efforts de l’envoyé personnel pour parvenir à une solution politique réaliste pragmatique fondée sur le compromis. Deuxièmement, par rapport à une volonté que l’actuel processus puisse se départir de la rhétorique des plans antérieurs qui ne sont pas applicables. Des options irréalistes et inacceptables ».

Nasser Bourita n’a pas manqué de tirer l’attention sur le fait que cette table ronde dispose d’un référenciel assez particulier, à savoir, celui de la résolution 2440, adoptée par le Conseil de la sécurité il y’a deux mois, et « qui dans son deuxième paragraphe assigne à cette table ronde un objectif précis, celui de parvenir à une solution pragmatique fondée sur le compromis ».

Le ministre des Affaires étrangères s’est prêté à un échange questions, réponses avec l’ensemble des journalistes présents à cette conférence représentant plusieurs médias internationaux.

Il est à souligner que les délégations ont convenu de la tenue d'une seconde table ronde, toujours autour de l'Envoyé personnel du SG de l'ONU pour le Sahara, Horst Koehler au premier trimestre de 2019.

 

Les contenus liés

Les articles à la une