Plus de résultats
En ce moment
Economie

Reportage / Reprise: Les propriétaires de cafés et restaurants inquiets

2M.ma2M.ma

Des semaines que leurs rideaux sont baissés et qu’ils souhaitaient revoir leurs établissements accueillir à nouveau des clients. Sauf que plus le temps passe, plus la reprise devrait être difficile pour les propriétaires des cafés et restaurants du Royaume.

Malgré une reprise partielle limitée aux commandes à emporter ou les livraisons depuis quelques jours, les ventes peinent à redécoller et le secteur appréhende l’après-Covid. Des craintes qui sont entre autres multipliées chez les Très Petites et Petites entreprises qui restent les plus impactées par la situation.

Pour certains gérants et propriétaires, reprendre après le 10 juin relève d’un défi presque impossible à la fois compte tenu du protocole sanitaire strict et des mesures de prévention visant à endiguer la pandémie auxquels ils devront se plier. Mais aussi et surtout à cause de la situation économique très critique pour plusieurs professionnels du secteur. Et pour cause, durant ces semaines de fermeture, les factures et les dettes se sont accumulées sans que ces professionnels ne puissent trouver une solution.

Aujourd’hui, ils s’adressent à l’Etat pour qu’on leur vienne en aide en accordant par exemple une exonération de certaines taxes. Une décision qui pourrait les aider à sortir la tête de l’eau et voir le bout du tunnel. Une manière de pouvoir reprendre leur activité dans les meilleures conditions et sereinement. Le Maroc compte plus de 250.000 cafés et restaurants qui emploie près de 2 millions de personnes.

Les contenus liés

Les articles à la une