Plus de résultats
En ce moment
Protection des populations: Le CDH adopte une résolution présentée par le Maroc
Droits de l'Homme

Protection des populations: Le CDH adopte une résolution présentée par le Maroc

2M.ma avec MAP2M.ma avec MAP

Le Conseil des droits de l'homme (CDH) de l'ONU a adopté, vendredi 17 juillet, à une grande majorité une résolution présentée par le Maroc sur "le 15ème anniversaire de la responsabilité de protéger les populations contre le génocide, les crimes de guerre, le nettoyage ethnique et les crimes contre l'humanité, telle que consacrée dans le Document final du Sommet mondial de 2005".

En vertu de cette résolution, initiée et négociée par un core-groupe comprenant six pays dont le Maroc, le CDH convoque, avant sa quarante-septième session, "une réunion-débat intersessions portant sur l'échange des meilleures pratiques concernant le renforcement des politiques et stratégies nationales visant à mettre en œuvre la responsabilité de protéger les populations contre le génocide, les crimes de guerre, le nettoyage ethnique et les crimes contre l'humanité au moyen de mécanismes nationaux et par l'intermédiaire d’autres parties prenantes".

La résolution, présentée par l'ambassadeur représentant permanent du Maroc auprès de l'Office des Nations Unies à Genève, Omar Zniber, prie également le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme de prendre contact avec les États, les organes et organismes compétents des Nations Unies, les titulaires de mandat ainsi qu’avec la société civile et les institutions nationales des droits de l'homme, en vue d'assurer leur participation à la réunion-débat, et de faire en sorte que celle-ci soit pleinement accessible aux personnes handicapées.

"Ce 15ème anniversaire offre une occasion précieuse de sensibiliser l'opinion et de se pencher sur les progrès accomplis, les meilleures pratiques mises en œuvre et les difficultés rencontrées aux niveaux national, régional et international en ce qui concerne la responsabilité de protéger les populations contre le génocide, les crimes de guerre, le nettoyage ethnique et les crimes contre l'humanité, y compris la prévention de tels actes", a affirmé M. Zniber en présentant le texte devant les membres du CDH.

Pour cette raison, "les pays du core-groupe ont décidé de présenter une résolution concise et équilibrée qui demande un panel sur l'échange de meilleures pratiques pour le renforcement des politiques et stratégies nationales en vue de mettre en œuvre la responsabilité de protéger les populations", a-t-il expliqué.

"Il s'agit d'une résolution modeste avec une demande modeste, fondée sur le consensus de 2005 sans chercher à l'enlever à l'Assemblée générale qui est toujours le principal organe pour poursuivre la discussion et faire avancer la question. Cependant, nous sommes convaincus que le Conseil des droits de l'homme peut et doit contribuer à une partie de la responsabilité de protéger", a souligné l'ambassadeur.

Outre le Maroc, la résolution est parrainée par le Costa Rica, le Liechtenstein, le Pérou, la Suisse, et le Qatar.


 

Les contenus liés

Les articles à la une