Plus de résultats
En ce moment
Oujda : Réunion autour du Programme national d'approvisionnement en eau potable…
Oujda

Oujda : Réunion autour du Programme national d'approvisionnement en eau potable et d’irrigation 2020-2027

2M.ma avec MAP2M.ma avec MAP

Le siège de la Wilaya de l’Oriental a accueilli, mardi 22 janvier, une réunion de communication et de sensibilisation autour du Programme national d’approvisionnement en eau potable et d’irrigation 2020-2027, lancé par SM le Roi Mohammed VI pour une enveloppe de 115,4 milliards de dirhams (MMDH).

Intervenant à l’ouverture de cette rencontre, le Wali de la région de l’Oriental, gouverneur de la préfecture d’Oujda-Angad, Mouad El Jamai, a souligné que ce programme est le fruit de la vision éclairée de Sa Majesté le Roi et traduit la volonté du Souverain de poursuivre la politique des barrages et infrastructures hydrauliques afin de renforcer et diversifier les ressources d’approvisionnement, accompagner la hausse de la demande, garantir la sécurité hydrique du Royaume et lutter contre les effets des changements climatiques.

Le programme vise aussi à promouvoir le développement économique et durable de l’ensemble des régions et à garantir l’essor des zones rurales en renforçant les ressources en eau destinées à l’irrigation, a-t-il ajouté, notant que ce grand chantier royal s’ajoute aux grandes initiatives lancées par SM le Roi Mohammed VI et qui ont consacré une place importante à la composante de l’eau, comme l’INDH, le Programme des réduction des disparités sociales et territoriales en milieu rural et l’Initiative royale pour le développement de la région de l’Oriental.

M. El Jamai a, par ailleurs, relevé que cette région, aux ressources en eau limitées, a connu la réalisation de plusieurs projets et programmes visant à généraliser l’accès à l’eau potable, préserver les ressources hydriques et assurer une utilisation rationalisée de ces ressources, en plus du développement des ressources non conventionnelles comme la réutilisation des eaux usées traitées.

Il a rappelé, dans ce sens, la convention de partenariat entre l’Etat et le Conseil de la région de l’Oriental pour la réalisation de projets intégrés dans le secteur de l’eau au niveau de l’ensemble des provinces de l’Oriental, pour une enveloppe de 1,865 MMDH, ainsi que le programme d’irrigation de 1.500 ha de terres agricoles dans la zone frontalière grâce à l’utilisation des eaux usées traitées, et ce dans le cadre du plan Grand Oujda (Vision 2020) pour un montant de 204 millions de DH (MDH).

Le Wali de la région a également évoqué le programme de réduction des disparités en milieu rural 2017-2023, qui a consacré une enveloppe de 300 MDH au renforcement de l’approvisionnement en eau dans le milieu rural, sans oublier un montant de 204 MDH destiné à la réalisation de projets dans le secteur de l’eau au titre de 2020.

Concernant le Programme national d’approvisionnement en eau potable et d’irrigation 2020-2027, M. El Jamai a affirmé que ce projet structurant permettra à la région de l’Oriental de combler le manque enregistré au niveau des ressources hydriques, notamment à travers la construction de petits barrages et barrages collinaires, faisant savoir que 94 sites ont été identifiés à cet effet.

Il s’agit aussi du projet d’agrandissement du barrage Mohammed V, dans la province de Taourirt, pour porter sa capacité de stockage à 1 milliard de m3 (contre 250 millions m3 actuellement, et de la construction de nouveaux barrages dans les provinces de Berkane, Driouch et de Figuig, sans oublier le barrage Targa Ou Madi, en cours de construction dans la province de Guercif.

Outre le renforcement des ressources en eau, le programme national prévoit une panoplie de projets en matière de gestion de la demande et d’économie et valorisation de l’eau, de renforcement de l’approvisionnement en eau potable, de traitement et réutilisation des eaux usées et de communication et sensibilisation à la préservation de l’eau, a-t-il poursuivi.

Cette rencontre, tenue en présence des gouverneurs des provinces des régions, d’élus, de responsables des services extérieurs, de représentants de la société civile et de plusieurs personnalités, a été marquée par la présentation d’exposés de l’Agence du bassin hydraulique de la Moulouya, de l’ONEE, de la direction régionale de l’Agriculture et de la wilaya de l’Oriental, détaillant les projets et axes de travail de ce programme national au niveau de la région.
 

Les contenus liés

Les articles à la une