Plus de résultats
En ce moment
Motos électriques: Des véhicules "Nouvelle Génération" bientôt à Marrakech (pho…
Industrie

Motos électriques: Des véhicules "Nouvelle Génération" bientôt à Marrakech (photos/vidéos)

2M.ma2M.ma
Modifié le

74 motos électriques seront d'abord déployées dès avril 2019 sur 15 stations au niveau des points à haute affluence, proches des universités et des centres commerciaux à Marrakech.

Le lancement de la première solution de mobilité durable via motos électriques au Maroc, une initiative d’EMOB, joint-venture portée par IMPRERIUM HOLDING et Allianz SE, vise un objectif de 20.000 motos en circulation à l’horizon 2021. Une unité de production locale en perspective.
 

 

 

Lutter contre les effets de la pollution causée par les 1.500.000 de véhicules à deux et trois roues en circulation au Maroc, dont 240.000 rien que sur la ville de Marrakech. Telle est la mission que s’est assignée EMOB, entreprise de solutions propres et durables dont les activités ont démarré officiellement en marge de la Formula E 2019 à Marrakech. 

 

 


« Le potentiel du Maroc est immense. Il y a plus de possibilités d'innovation dans les pays émergents tels que le Maroc. Les problèmes et contraintes réglementaires sont moins nombreux et la population est plus jeune », déclare Jean-Marc Pailhol, Directeur Market Management et Distribution d’Allianz SE, cité dans un communiqué parvenu à la rédaction.

 

Une Afrique plus verte, à partir du Maroc 

EMOB, une joint-venture portée par l’opérateur industriel local IMPRERIUM HOLDING et Allianz SE, un leader mondial de l’assurance, a pour ambition de faire de Marrakech la plus importante plateforme africaine dédiée à l’industrie de la mobilité durable. « Nous souhaitons ouvrir la voie à un Maroc plus vert en construisant un puissant écosystème intégré, agile et rapide grâce à des partenariats locaux et internationaux », annonce Mohamed El Baroudi, Directeur Général d’EMOB.

Comme premier jalon de la concrétisation de son ambition, EMOB introduit pour la première fois au Maroc une large panoplie de véhicules électriques à deux et trois roues de la marqueYADEA, spécialiste français de la conception des engins électriques et filiale du géant chinois NORINCO. A ce titre, une première commande de 1.200 unités a déjà été effectuée auprès du constructeur, annonce-t-on.
Des prix extrêmement compétitifs - en comparaison à ceux des véhicules à combustion – sont proposés pour encourager l’adoption de ce nouveau mode de transport propre, assure-t-on. 


En juillet 2019, l’entreprise prévoit d’ouvrir le premier showroom dédié à la commercialisation des motos électriques YADEA au Maroc. Des partenariats de distribution sont également prévus avec des enseignes sur tout le Royaume.
En parallèle, EMOB lancera des offres Flotte dédiées aux particuliers et aux administrations publiques.

 


Des partenariats locaux pour accélérer le déploiement
EMOB a noué un partenariat avec Medina Bike, le premier système de partage de vélos officiel au Maroc pour introduire les motos dans le paysage urbain de Marrakech et les rendre plus accessibles à la population locale. Ce partenariat prévoit la mise en place d’un réseau exclusif de location en libre-service de scooters, entièrement écologique.


74 motos électriques seront d'abord déployées dès Avril 2019 sur 15 stations au niveau des points à haute affluence, proches des universités et des centres commerciaux.
Il est à noter qu’EMOB et la Région de Marrakech-Safi ont signé un mémorandum d’entente pour le déploiement des deux roues électriques dans la ville ocre. L’objectif étant de mettre en circulation plus de 20.000 motos dans un délai de 2 à 3 ans.
A cet effet, les Autorités Locales envisagent les actions suivantes :
- Amender le règlement en faveur de réduction de l'utilisation des moteurs à combustion dans la vieille ville de Marrakech.
- Encourager les administrations à passer aux deux roues électriques.
- Financer l'installation de bornes de charge électriques dans la ville.
- Encourager l'achat et la location grâce à des subventions.
Enfin, des solutions de financement spécifiques ont été conçues en collaboration avec Eqdom, filiale de Société Générale, avec des offres adaptées à tous les utilisateurs.

De l’exploration au changement
En 2017, l’association Emerging Business Foundation (EBF), présidée par Hamza El Baroudi a organisé un Hackathon en réponse à la sollicitation de la ville de Marrakech pour encourager les initiatives de développement de la mobilité durable. La manifestation a connu la participation de plusieurs entreprises locales et de startups et a abouti à la signature de conventions de financement pour les projets les plus porteurs.
L'année dernière, en marge de la Formule E à Marrakech, Allianz a initié une série de micro-conférences dans le cadre de son programme d’exploration international portant sur l'avenir de la mobilité.
Ces conférences ont permis d’approfondir davantage les pistes de réflexion explorées lors du Hackathon. 
La rencontre entre EBF et Allianz SE autour d’une ambition commune, à savoir, la construction d’un nouvel écosystème marocain d’e-mobilité, a abouti à la création d’EMOB. 
 

Les contenus liés

Les articles à la une