Plus de résultats
En ce moment
Nouvel acte de vandalisme contre le Tramway de Casablanca: Casa Tramway lance u…
Transports en commun

Nouvel acte de vandalisme contre le Tramway de Casablanca: Casa Tramway lance un appel au civisme

Modifié le

Ceux qui l'empruntent au quotidien ont certainement dû se rendre compte des traces des dommages bien visibles sur les véhicules. Le Tramway de Casablanca, transportant chaque jour près de 260 mille Casablancaises et Casablancais, est souvent exposé à des comportements d'incivisme provoquant d'irréparables dégradations à ses infrastructures et installations. Le dernier en date est survenu le samedi 11 mai au moment de la rupture du jeûne. Casa Tramway dénonce ces actes et appelle au civisme. 

Jets de pierre contre tramways en circulation, dégradations volontaires de rames et d'équipements en station, la société dénonce des actes de vandalisme persistant sur les deux lignes. En 2018, le parc du tramway de Casablanca a subi 180 cas de vandalisme. En moyenne, chaque rame vandalisée reste immobilisée pendant 2 jours à l’atelier de maintenance et ne peut circuler pendant ce temps.

Dernier exemple en date, celui survenu samedi 11 mai au moment de la rupture du jeûne, lorsqu'un homme a fait usage d'un marteau pour casser volontairement des vitres de la rame de tramway garée au terminus Aïn Diab. Un acte malveillant dont l’auteur a été maîtrisé par l’Agent de Station jusqu’à l’arrivée de la Police qui l’a aussitôt interpellé.

 

Exprimant son mécontentement face à ces actes de vandalisme sur ses armes à Casablanca, Casa Tramway rappelle les efforts déployés par les équipes de RATP Dev Casablanca, opérateur du Tramway de Casablanca et la Cellule de Police dédiée au tramway, lesquels travaillent en permanence en étroite collaboration, grâce notamment à une présence policière 24h/24h au sein même du PCC (Poste de Commande Centralisé) de RATP Dev Casablanca.

Afin d’assurer une sécurité optimale du tramway de Casablanca, la Cellule de Police dédiée au tramway, dont les effectifs sont répartis sur les deux lignes, collabore pour sa part étroitement avec les différents Districts. Un dispositif de 525 caméras-vidéosurveillance réparties sur les deux lignes et 744 caméras à bord des rames aident les Policiers et les équipes sur le terrain de RATP Dev Casablanca dans leur mission.

C’est cette collaboration efficace qui avait également permis récemment, d’arrêter rapidement l’enfant qui avait été filmé accroché à l’arrière d’une rame et qui avait fini par casser cette partie de carrosserie à laquelle il était accroché.

 

 

Les contenus liés

Les articles à la une