Plus de résultats
En ce moment
Migrants

Najat Belkacem-Vallaud: "La menace n'est pas celle des réfugiés mais du populisme"

2M.ma2M.ma
Modifié le

En marge de la 11ème édition du Forum international MEDays qui se poursuit à Tanger jusqu’au samedi, l'ancienne ministre française de l'éducation nationale, directrice générale déléguée au sein de l’institut de sondage IPSOS, Najat Vallaud Belkacem, a pointé du doigt les hostilités persistantes infligées aux migrants et aux réfugiés au sein des sociétés occidentales. Un traitement généralement inconvenable qu'elle estime nourri par les informations véhiculées au travers des différentes canaux médiatiques et réseaux sociaux.

Il est donc de la responsabilité des pouvoirs publics mais aussi de l'ensemble de la société de se saisir de ce dossier, et mettre terme à ces préjugés qui ont fait émerger au sein de la population un écart de perception par rapport à la réalité,  a réitéré Mme Belkacem-Vallaud, en duplex sur 2M.

Elle même immigrée française d'origine marocaine, elle a réitéré le caractère épineux de cette question phare de l'agenda international, saluant les efforts consentis par le Maroc pour la gestion des affaires migratoires. 

Le Royaume, désigné par l'ONU hôte de la conférence internationale sur la migration, devrai d'ailleurs réunir en décembre prochain à Marrakech, 189 nations qui, pour la première fois adopteront un document de référence pour permettre des migrations sûres, ordonnées et régulières. 

Les contenus liés

Les articles à la une