Plus de résultats
En ce moment
Mohamed El-Gherrass nommé secrétaire d'État chargé de la formation professionne…
National

Mohamed El-Gherrass nommé secrétaire d'État chargé de la formation professionnelle

2M.ma2M.ma
Modifié le

Le nom du nouveau Secrétaire d'État auprès du ministre de l'Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique, chargé de la formation professionnelle, vient d’être dévoilé. C’est Mohamed Gherrass, actuel secrétaire général par intérim du ministère de la jeunesse, qui succède à Larbi Bencheikh à la tête de ce département.

Mohamed El-Gherrass, membre du membre du Conseil national du Mouvement Populaire hérite du portefeuille de la formation professionnelle. Il a été nommé par SM Mohammed VI ce lundi après-midi Secrétaire d’Etat auprès du ministre de l'Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique.

Lauréat de la 2è promotion de l’Université Al Akhawayn, Mohamed El-Gherass, natif de Kénitra, a obtenu un master et un doctorat dans une université sud-coréenne.

Il a occupé plusieurs postes de responsabilité durant son parcours professionnel. Il a été notamment responsable de la coopération entre 2004 et 2006 au Groupe CDG, responsable de la communication et du développement à l’université Al Akhawayn entre 2001 et 2002, directeur de la Marina de Bouregreg entre 2008 et 2010 et directeur de l’Institut Bouregreg entre 2010 et 2013.

Dans le cadre des différents chantiers et activités qu'il a menés, M. El Gharras a été membre de la Commission de la Jeunesse de la Ligue arabe et membre du conseil d'administration de la Fondation Hassan II pour la promotion des œuvres sociales au profit du personnel du secteur public de la santé, entre autres. M. El Gharras, qui a suivi de nombreuses formations dans les domaines du management, de la gestion et résolution des conflits et dans l’économie du pétrole, est marié et père de deux enfants.

El-Gherrass succède à Larbi Bencheikh à la tête de ce département. Ancien Directeur Général de l’Office de la Formation professionnelle (OFPPT), Bencheikh avait été limogé suite aux conclusions du rapport de la Cour des Comptes sur les dysfonctionnements ayant entaché l’exécution du programme « Al Hoceima Manarat Al Moutawassit ».

Quatre ministres ont été limogés, suite à la présentation du rapport sur l’enquête concernant les retards enregistrés dans l’exécution du programme. Les conclusions avaient été soumises à SM le Roi par Driss Jettou, premier président de la Cour des Comptes, le 24 octobre 2017.

Le Roi Mohammed VI avait alors mis fin aux fonctions de Mohamed Hassad, Nabil Benabdellah , Lahoussine Louardi et Larbi Bencheikh, respectivement ministre de l'Intérieur, ministre de l'Habitat, ministre de la Santé et DG del'OFPPT au moment des faits ainsi que Ali Fassi Fihri, Directeur Général de l'ONEE.

Les contenus liés

Les articles à la une