Plus de résultats
En ce moment
Economie

Mehdi Tazi : Face à une crise exceptionnelle, il faut des réponses tout aussi exceptionnelles (vidéo)

2M.ma2M.ma

L'activité économique reprend progressivement ses droits. De nombreuses entreprises devraient reprendre leurs activités après la fête de l'Aïd Al Fitr. Et ce redémarrage devrait se faire dans le respect des mesures de prévention face au Covid-19.

Une reprise très attendue par la sphère économique nationale après un marasme qui aura duré deux mois pour cause de confinement. "A partir du moment où les entreprises respectent les mesures de sécurité sanitaire au profit de leurs collaborateurs, l'activité économique doit reprendre", a ainsi commenté Mehdi Tazi, vice-président de la Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM), en insistant que cette reprise se fasse dans le strict respect de l'ensemble des mesures de prévention dictées par les autorités compétentes. 

Invité d'Infosoir du mardi 26 mai 2020, M. Tazi a indiqué que la CGEM accompagne l'effort de sensibilisation à l'adoption de mesures de prévention dans les locaux du travail, notamment à travers un guide à destination des entreprises pour qu'elles puissent implémenter ces mesures "qui leur permettront de travailler dans des conditions optimales, compte-tenu de la crise actuelle que nous vivons" imposée par la pandémie du nouveau coronavirus.

M. Tazi a aussi fait un retour sur les propositions soumises par la CGEM au Comité de Veille Économique, en expliquant que la Confédération préconise "un mécanisme massif d'aide aux entreprises". "Nous faisons face à une crise exceptionnelle qui a provoqué un choc au niveau de la demande et de l'offre. Il faut que la réponse que nous y apportons soit tout aussi exceptionnelle", a-t-il estimé.

Retrouvez l'intervention du vice-président de la CGEM, dans son intégralité, dans cet extrait.

Les contenus liés

Les articles à la une