Plus de résultats
En ce moment
Maroc/La rage: 18 cas en moyenne durant les cinq dernières années
Santé

Maroc/La rage: 18 cas en moyenne durant les cinq dernières années

2M.ma2M.ma

Le nombre de cas de rage a considérablement baissé, passant de 31 en 2007 à une moyenne de 18 cas ces cinq dernières années, a révélé le ministère marocain de la Santé.

Dans un communiqué, à l’occasion de la journée mondiale de lutte contre la rage, célébrée le 28 septembre de chaque année, le ministère a affirmé que cette baisse n’est autre que le résultat du programme national de lutte contre la rage (PNCR) lancé en 1986 et qui permet à 65.000 personnes en moyenne annuelle de bénéficier d’une prophylaxie suite à une exposition à un animal suspect.

Afin de lutter contre cette maladie mortelle, le ministère appelle à la vaccination des chiens domestiques, ajoutant que la réduction du nombre de chiens errants à grandement contribué à la baisse du nombre d’infection.

En cas d’exposition à un animal suspect, il est nécessaire de laver soigneusement la lésion avec du savon et de l’eau dans les 15 minutes qui suivent la morsure et de se rendre au centre antirabique le plus proche pour bénéficier des soins locaux appropriés et de la vaccination, sachant qu'un sérum antirabique pourrait être administré si nécessaire.

Dans ce sens, le ministère de la santé a rappelé la convention de partenariat avec le ministère de l’intérieur qui vise à rapprocher les services de prévention des citoyens, en les incluant dans des centres de santé désignés à cet effet, mettant en exergue la révision de la procédure du traitement préventif ainsi que la formation de professionnels dans le domaine.

Le ministère de la Santé conseille aux enfants de ne pas jouer avec des animaux inconnus, même s'ils paraissent doux et les encourage à signaler tout contact, morsure ou griffure par un animal inconnu ou suspect.

"Finissons-en avec la rage: collaborons et vaccinons" est le slogan de cette Journée mondiale contre la rage. Il s’agit d’une occasion idoine pour mettre en évidence les effets néfastes de la maladie sur l'Homme et sur l'animal, ainsi que les moyens de la prévenir et réduire sa propagation.

Selon l’OMS, cette dangereuse maladie coûte la vie chaque année à des dizaines de milliers de personnes, notant que les chiens sont principalement à l’origine des cas mortels de rage humaine à 99%.

 

Les contenus liés

Les articles à la une