Plus de résultats
En ce moment
Marché automobile: Pas de 6e record successif de ventes à l'horizon
Economie

Marché automobile: Pas de 6e record successif de ventes à l'horizon

Fluctuant au fil des mois entre dynamisme et morosité, les performances du marché des voitures neuves dégagent, depuis le début de cette année, des signaux qui se prêtent difficilement à l'interprétation.

Après un répit de deux mois qui augurait la reprise, les ventes ont de nouveau renoué avec la baisse de rythme en novembre 2019. Selon la dernière livraison statistique de l'Association des Importateurs de Véhicules au Maroc (AIVAM), les ventes de voitures neuves ont accusé un repli de -3,4% en novembre dernier par rapport au même mois de l'année dernière. Ainsi, les concessionnaires ont commercialisé 13.309 unités lors du mois précédent, contre 13.778 en novembre 2018.

Ce chiffre est partiellement porté par les véhicules utilitaires légers (VUL) qui connaissent une affluence exponentielle depuis des mois. En novembre dernier, 1500 VUL ont trouvé preneur, contre 1154 en novembre 2018 (+29,98%). C'est au niveau des véhicules particuliers (VP) que la régression est prononcée. Quelques 11.809 voitures particulières ont été écoulées le mois précédent, contre 12.624 en novembre 2018 (-6,46%).

Pas de nouveau record de ventes en 2019

Compte tenu des chiffres de novembre 2019, le compteur des ventes réalisées depuis le début d'année s'arrête à 143.993 unités, alors que les 11 premiers mois de 2018, année faste pour les concessionnaires, ont connu la commercialisation de 154.811 unités. L'écart se monte ainsi à 10.818 ventes (-6,99%) entre les deux périodes. La raison principale de cette affluence faible, particulièrement sur les VP (-9,83% en cumulé), est l'attraction exercée par le marché des voitures d'occasion, en plus de l'indisponibilité de certains modèles traditionnellement attractifs (retirés de la production pour certains) dans les concessions. 

En prenant en considération le record de ventes réalisé l'année dernière, celui de 177.359 unités, et qui reste le meilleur jamais réalisé par le secteur, les concessionnaires devront trouver preneur pour 33.337 véhicules pour dépasser ce cap. Toutefois, ce chiffre n'a jamais été enregistré par le marché marocain, et les indicateurs actuels penchent à la défaveur de la réalisation d'une telle prouesse. 

Le marché automobile n'est pas dans le rouge pour autant, loin s'en faut. Ce chiffre, celui de 143.993 unités commercialisées en 11 mois, reste bien au dessus de la 4e meilleure performance annuelle réalisée par le secteur (131.935 ventes en 2015). En décembre, période où plusieurs distributeurs formulent des offres de fin d'année alléchantes, les ventes sont appelées à reprendre des couleurs.

Les contenus liés

Les articles à la une