En ce moment
Magic Casa, quand l'art contemporain rallie l'Afrique à l'Europe
Art

Magic Casa, quand l'art contemporain rallie l'Afrique à l'Europe

Modifié le
104

Ancienne usine de restauration donnant une seconde vie aux voitures de collection, le garage RM Automobiles classiques, à Casablanca dédie ses locaux, le temps d'une manifestation, à l'art contemporain. Du 20 au 30 Avril, artisans et mécaniciens ont cédé leur place aux œuvres raffinées de la plasticienne marocaine Majida Khattari, mises en scène dans un cadre plutôt industriel.

Baptisée "Désir de soi", l'exposition sert de cadre à la première édition d'une manifestation culturelle inédite. Il s'agit de Majic Casa. Ce festival qui a pour vocation l'ouverture entre l'Afrique et l'Europe, vise à donner accès aux jeunes à la culture et les inciter à produire de l'art.

"J'ai crée Magic Casa parce qu'il est important pour moi de transmettre. Je veux revenir ici pour partager ce que j'ai appris en étant partie vivre à Paris. Je souhaite apporter ces expériences artistique au public et aux artistes de Casablanca", a affirmé Majida Khattari dans un point de presse tenu à l'occasion du vernissage de son exposition.

Dans son exposition, Majida Khattari bouscule les codes du classique. Elle cherche à créer une symbiose entre l'art et l'industrie, en exposant son travail sur des sculptures, des photographies, ou encore des vêtements, dans un espace métissé, inspiré des cultures ancestrales africaines et européennes.

Parce qu'elle a le Maroc et l'Afrique dans le cœur, l'artiste scénarise ses installations et fait appel aux traditions, notamment en réinterprétant le caftan marocain à travers les créations uniques de la styliste Siham Tazi, et ce, tout en se référant à l’art contemporain. Portfolio. 







Les contenus liés

Les articles à la une