Plus de résultats
En ce moment
L'UNHCR et le CNOM scellent un partenariat pour favoriser l'accès des réfugiés …
Santé

L'UNHCR et le CNOM scellent un partenariat pour favoriser l'accès des réfugiés aux soins de santé

2M.ma2M.ma
Modifié le

Le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (UNHCR) et le Conseil national de l'Ordre des médecins (CNOM) ont signé, mercredi 20 mai à Rabat, une convention de partenariat visant à favoriser l'accès des réfugiés et demandeurs d’asile aux soins de santé et à lutter contre la propagation du nouveau coronavirus sur le territoire national.

Ce partenariat, signé par le représentant de l'UNHCR au Maroc, François Reybet-Degat et le président du CNOM, Mohammadin Boubekri, s’inscrit dans le cadre du soutien à la Politique nationale d'immigration et d'asile, initiée conformément aux hautes instructions de SM le Roi Mohammed VI, en septembre 2013.

En vertu de cette convention, le CNOM s'engage à apporter son soutien aux populations de réfugiés et demandeurs d'asile, en assurant des consultations dans les différentes spécialités médicales, y compris dans le domaine de la psychologie, par des médecins volontaires.



De même, le CNOM s'engage à soutenir l’UNHCR dans sa démarche visant à établir des conventions avec les cliniques et laboratoires marocains, mais aussi à faire des dons de médicaments au bénéfice des réfugiés.

"Les axes de cette convention s’articulent autour de trois points principaux, à savoir les dons de médicaments, l'accès aux soins de santé mentale et l'accès aux soins de santé spécialisée", a déclaré à la presse M. Reybet-Degat, précisant que les soins de santé mentale revêtent une importance primordiale en temps normal, mais plus particulièrement en ces temps de confinement dû au Covid-19.

"Cette convention revêt une importance particulière vu les circonstances exceptionnelles que vit le Maroc, à l’instar de tous les pays du monde", a-t-il souligné, mettant en relief la précarité des demandeurs d’asile et réfugiés.

"Ce partenariat est très symbolique, de même que toutes les manifestations de solidarité et d’hospitalité dont font preuve le Maroc et sa population", a-t-il relevé, affirmant qu’il s’inscrit dans l’esprit de la stratégie "inclusive" nationale d’immigration et d’asile, que le Royaume a mis en place en 2014.
 

Les contenus liés

Les articles à la une