Plus de résultats
En ce moment
Marhaba 2018 : 20 sites déployés pour assurer le bien-être des MRE
Société

Marhaba 2018 : 20 sites déployés pour assurer le bien-être des MRE

Fatimazahraa RabbajFatimazahraa Rabbaj

Entamée le 05 Juin dernier au port de Tanger-Med, l’opération d’accueil des Marocains résidant à l’étranger (MRE) ''Marhaba 2018’’ se poursuit jusqu’au 15 septembre 2018, avec toujours la même priorité: assurer le bien-être de cette communauté et leur éviter tous les problèmes inhérents aux aléas du voyage. 

Une vingtaine de sites ont été déployés au Maroc et à l’étranger par la Fondation Mohammed V pour la Solidarité. Dans les ports, sites frontaliers, aéroports ou aire de repos Marhaba, ces espaces d’accueil et d’assistance administrative et médicale visent à apporter le soutien humanitaire et les prises en charge urgentes nécessaires.

Au Maroc, il s’agit des aires de repos Méditerranée, Taourirte, Tazaghine et Jebha, ainsi que des sites d’accueil des ports de Tanger Med, Tanger Ville, Nador et Al Hoceima, des entrées de Bab Sebta et Bab Mellilia et des aéroports de Casablanca Mohammed V, Oujda Angad, Agadir Al Massira, Fès Saïss et Marrakech Menara. Tandis qu'à l’étranger, les sites d’accueil Marhaba sont situés au niveau des ports européens d’Almeria, Algesiras, Motril, Sète et Gênes.

"A ce titre, et pour replacer l’intervention de la Fondation Mohammed V pour la Solidarité dans le contexte Marhaba, il convient de revenir aux premières années d’activité de l’opération de transit. Nos compatriotes ont eu à vivre des situations critiques et se trouvaient dans certains cas à la limite de la précarité et de l’insécurité", nous explique la Directrice de communication de la Fondation Mohammed V pour la Solidarité, Sanae Dardikh .

"Parmi celles-ci, il y a lieu de citer les accidents graves de la route (bus et voitures), l’abandon de contingents avant la traversée par bateau, les incidents de navires, une absence de prise en charge des familles en situation de détresse à l’étranger…. Ces incidents majeurs ont pu être gérés grâce à la forte mobilisation de Sa Majesté le Roi Mohammed VI en tant que Président de la Fondation, et à la réactivité de cette dernière à mobiliser les ressources humaines et logistiques pour apporter le soutien humanitaire et les prises en charge urgentes nécessaires (hospitalisation in situ, affrètement de moyens de transport, hébergement des familles, assistance administrative…).

D’année en année, cette mobilisation s’est renforcée et l’effet d’expérience a permis de "mettre en place une véritable ‘’machine’’ solidaire d’assistance qui accueille les membres de la communauté dans les meilleures conditions possibles "précise encore Sanae Dardikh.  

Pour rappel, l’édition Marhaba 2017 a été jugée parmi les opérations de transit les plus réussies. Aucun fait ou événement critique n’est survenu pendant le déroulement des phases d’arrivées et de départs entre le 5 juin et le 15 septembre 2017. Ce sont plus de mille personnes ressources (assistantes sociales, médecins, infirmiers, ambulanciers et vacataires) qui ont été mobilisées sur le train afin d’assurer le service d’accompagnement médical et social.

Au 15 septembre 2017, l’opération Marhaba a connu le retour de 2.789. 981 membres de la communauté marocaine résidant à l’étranger, soit 5,98% de plus par rapport à 2016 en termes d’arrivées – individus. Ce chiffre, en augmentation continue sur ces cinq dernières années (augmentation annuelle moyenne de 6,31% entre 2012 et 2017), traduit l’attachement des marocains résidant à l’étranger à la mère patrie.

De manière plus détaillée, il ressort que 58,5% des membres de la communauté ont emprunté la voie maritime et 41,5% la voie aérienne. Le Port de Tanger Med reste le point d’accès le plus utilisé puisque qu’il représente à lui seul 30% du trafic, suivi par l’aéroport Mohammed V de Casablanca (12% des arrivées) et le Port de Nador (9% des arrivées).

En ce qui concerne l'assistance sociale et médicale, celle-ci a concerné 95 152 personnes. 23 427 individus ont été assistés en matière administrative, juridique et transport et 17 591 ont été pris en charge médicalement (1ers soins, traitements d'urgence et évacuations, prise en charge à partir des sites à l'international ou à l'arrivée au Maroc).

 

 

Les contenus liés

Les articles à la une