Plus de résultats
En ce moment
Société

Reportage- Un nouveau cas de suicide dans la région de Chefchaouen !

Les habitants d’un Douar situé dans la région de Chefchaouen se sont réveillés avec l’horreur au ventre, en découvrant le corps ballant d’un homme qui s’était suicidé en se pendant à un arbre. Ses proches, quoique choqués, avouent avoir décelé des symptômes d’un certain mal-être du défunt durant ses derniers jours.

Ce cas de suicide n’est pas unique. L’année dernière, 18 personnes se seraient donné la mort dans la région. Selon les statistiques les plus récentes de l’OMS, (l’Organisation mondiale de la santé ), au Maroc, le taux de suicide a presque doublé sur une période de 10 ans ! Un rapport de cette organisation sorti en septembre 2014, fait état de 1628 cas de suicide enregistrés au Maroc, rien qu’en 2012 ! Ce chiffre place tristement le Royaume en tête de liste dans le monde arabe.  

L'avis des spécialistes ... 

« En premier lieu, les universitaires doivent se pencher sur ce problème, ensuite les Oulémas et enfin les autorités », attire l’attention Dr Abderrahim Timehri, professeur de psychologie à la faculté des lettres et des sciences humaines de Tétouan. Pour ce dernier et eu égard à la recrudescence de ce fléau, il faut créer un service spécifique qui se consacre exclusivement au suicide. Même son de cloche du côté de Dr Abderrahim Azzaoui, professeur des études islamiques à la même faculté. « Il faut des spécialistes en psychologie pour identifier les symptômes de ces gens qui souffrent », explique Dr Abderrahim Azzaoui avant de poursuivre : « Ces gens sont désespérés et ont besoin d’écoute, qu’on leur redonne espoir et optimisme ». Il est clair que l'urgence de la situation n'est plus à démontrer. 

Lire aussi: Chacun de nous a un rôle pour prévenir le suicide des jeunes !

Les contenus liés

Les articles à la une