Plus de résultats
En ce moment
Le ministère de la Santé et le syndicat des médecins du secteur public ont conv…
Santé

Le ministère de la Santé et le syndicat des médecins du secteur public ont convenu de poursuivre le dialogue social

2M.ma avec MAP2M.ma avec MAP

Le ministère de la Santé et le syndicat indépendant des médecins du secteur public ont convenu de poursuivre le dialogue social, au terme d'une réunion conjointe, tenue récemment à Rabat, entre le ministre de la Santé, Anass Doukkali et les représentants du syndicat et consacrée à l'examen du dossier revendicatif des médecins.

Selon un communiqué conjoint, les deux parties ont souligné la nécessité de trouver des solutions aux revendications à l'origine des protestations des médecins et de poursuivre le dialogue social de manière constructive afin de surmonter toutes les difficultés et de renforcer la confiance entre tous les intervenants dans la perspective d'améliorer les conditions de travail du personnel du secteur de la santé publique et de promouvoir les services de soins fournis aux citoyens.

Les deux parties se sont engagées à oeuvrer de concert pour améliorer la situation financière des médecins en adoptant la proposition du syndicat, à leur tête l’attribution des salaires selon l’indice 509 et d'examiner la possibilité de rajouter deux échelles au-delà du hors-cadre.

Elles ont aussi souligné la nécessité de verser les indemnités de la garde, du service obligatoire et de responsabilité, et poursuivre les concertations à travers la commission conjointe, en vue d'étudier un certain nombre de propositions formulées par le syndicat et relatives à l'amélioration des conditions de travail et d'accueil des citoyens et de revoir le décret portant sur la garde et l'obligation.

Lors de cette réunion, les deux parties ont évoqué le contexte actuel, marqué par la ferme volonté royale d'évaluer les déséquilibres qui entravent la mise en oeuvre du régime d'assistance médicale et la révision du système de santé national, avec la contribution de toutes les parties concernées.

Les contenus liés

Les articles à la une