Plus de résultats
En ce moment
Le G20 évalue les besoins d'investissements du Maroc
infrastructures

Le G20 évalue les besoins d'investissements du Maroc

2M.ma2M.ma

Le Maroc a besoin d'environ 37 milliards de dollars d'investissements dans les infrastructures pour pouvoir atteindre les objectifs de développement durable conformément à ceux fixés par les Nations Unies d'ici 2030, a indiqué un centre de recherche du G20.

Deux nouvelles études commanditées par le G20 s’intéressent pour la première fois à l’ampleur des opportunités d’investissement au niveau de dix pays africains dont le Maroc au cours des 22 prochaines années.

Selon l'étude, le royaume se démarque avec le Rwanda par ses compétences organisationnelles,et sa promotion des investissements et de la concurrence.

Le G20 précise que le Maroc aurait besoin d'investissements de 944 millions de dollars dans le transport aérien, de 1,5 milliard de dollars dans le transport portuaire et de 34 milliards de dollars dans le transport routier. 

Les chiffres du rapport indiquent que les tendances actuelles des investissements au Maroc s'élèvent à 210 milliards de dollars, alors que les investissements totaux requis devraient atteindre 246 milliards de dollars.

Et la même source de souligner que la performance du Maroc dans sa politique d’infrastructures "était généralement supérieure aux niveaux moyens enregistrés dans les autres économies émergentes étudiées".

Les 10 pays africains en question sont entre autres le Maroc, l'Egypte, l'Ethiyopie, la Tunisie, le Sénégal, la Guinée, la Côte d'Ivoire où le besoin d'investissement est évalué à 2,4 billions de dollars d’ici 2040. Le Centre a appelé ces pays à intensifier leurs efforts d'investissement.

Lancé en 2014 par le G20, le Global Infrastructure Hub est une organisation dédiée uniquement aux infrastructures sur les marchés des pays développés et émergents, qui aide les gouvernements à débloquer des billions de dollars d’investissement privé pour financer les infrastructures publiques nécessaires, créer des économies productives et des villes plus vivables. 

 

Les contenus liés

Les articles à la une