Plus de résultats
En ce moment
Le dialogue entre les professionnels du transport et le département de tutelle …
Transport de marchandises

Le dialogue entre les professionnels du transport et le département de tutelle au point mort (ODPT)

2M.ma2M.ma
Modifié le

Les propriétaires et les chauffeurs de camions affiliés au syndicat national des professionnels au Maroc menacent de paralyser le secteur du transport. L'ODPT appelle à une grève dont la date n’a pas encore été fixée "devant la passivité du département de tutelle",  confie à 2M.ma Hicham Lasaybi, membre de l’Organisation Démocratique des professionnels du Transport.

«Devant la passivité du département de tutelle, le Bureau de l’Organisation Démocratique des professionnels du Transport (ODPT) appelle  à une grève  dont  la date n’as pas encore  été fixée», suite au "non respect des engagements" vis-à-vis de leurs revendications, nous a déclaré Lasaybi.

Parmi les revendications, Hicham Lasaybi cite «le seuil de tonnage des véhicules dont le poids total varie entre 3,5 tonnes et 18 tonnes et l'adoption du gasoil professionnel et de la carte de conducteur professionnel». 

«Nous espérons une réponse favorable à nos revendications, sinon la  décision de la grève sera maintenue», a-t-il mis en garde.   

Pour rappel, le ministre de l'Équipement, du Transport, de la Logistique et de l'Eau, Abdelkader Amara avait reçu le 31 octobre dernier les transporteurs en grève. Au terme de  cette réunion  Amara avait proposé  une marge de tolérance de 30% pour la surcharge, et une subvention pour le gasoil sans  toutefois préciser la forme de cette aide ainsi que la gratuité de la formation pour le renouvellement des cartes professionnelles.

Les contenus liés

Les articles à la une