Plus de résultats
En ce moment
Le Conseil de sécurité condamne "dans les termes les plus forts" l'attaque cont…
ONU

Le Conseil de sécurité condamne "dans les termes les plus forts" l'attaque contre la MINUSCA

2M.ma avec MAP2M.ma avec MAP

Les membres du Conseil de sécurité ont condamné, dans les "termes les plus forts", l'attaque contre la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA), près de Bengassou, qui a causé la mort de deux Casques bleus, un Marocain et un Gabonais.

Tout en exprimant leurs sincères condoléances aux familles des Casques bleus tués, ainsi qu'au Gabon, au Maroc et à la MINUSCA, les membres du Conseil de sécurité ont "condamné dans les termes les plus vifs toute attaque, provocation, ou incitation à la violence contre la MINUSCA par des groupes armés ou autres criminels", a indiqué le Conseil dans un communiqué.

Les membres du Conseil ont réitéré que les attaques contre les Casques bleus peuvent constituer des crimes de guerre et rappelé à toutes les parties leurs obligations sous la loi humanitaire internationale.

Ils ont également appelé le gouverneur de la République centrafricaine à ouvrir, dans les plus brefs délais, une enquête sur ces attaques et à traduire ses auteurs en justice.

Le Conseil a aussi réaffirmé son "plein soutien" à la MINUSCA et exprimé sa "profonde gratitude" aux soldats de la MINUSCA et aux pays qui y contribuent.

Les membres du Conseil ont réaffirmé leur appui résolu au Représentant spécial du Secrétaire général pour la République centrafricaine, Mankeur Ndiaye, et à la MINUSCA, qui concourent à l’action menée par les autorités et le peuple centrafricains pour instaurer une paix et une stabilité durables, conformément au mandat que leur a confié le Conseil dans sa résolution 2552.
 

Les contenus liés

Les articles à la une