Plus de résultats
En ce moment
Le CESE plaide pour une réforme globale du système de santé et sécurité au trav…
Santé

Le CESE plaide pour une réforme globale du système de santé et sécurité au travail

2M.ma2M.ma

Le Conseil Economique social et environnemental a organisé, le 4 février 2021, un atelier de restitution virtuel pour présenter son avis intitulé "Santé et sécurité au travail : un appui essentiel au développement économique et social ".

Lors de cet évènement, dédié à la présentation de l’avis précité, le président du CESE, Ahmed Réda Chami, a souligné que les risques dans les lieux de travail concernent tout le monde et peuvent se traduire soit par des accidents de travail soit par le développement de maladies dites professionnelles.

A souligner qu’au Maroc, environ 2.000 décès par an sont liés à des accidents de travail selon le Bureau International du Travail (BIT), soit un des chiffres des plus élevés dans la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA).

Pour sa part, Najat Simou, présidente de la commission de l’emploi et des relations professionnelles, a fait savoir que le rehaussement des normes de santé et sécurité au Maroc doit s’effectuer en tenant compte de nombreux enjeux majeurs dont la promotion de la culture de la santé et de la sécurité professionnelle et la refonte de la législation nationale afin d’accompagner le rythme de l’évolution des normes internationales.

Le diagnostic effectué par le CESE révèle que le Maroc a réalisé des progrès importants dans le domaine de la santé et de la sécurité au travail. Il s’agit notamment de l’élaboration du projet de loi-cadre sur la santé et sécurité au travail, la création de l’Institut national des conditions de vie au travail et l’élaboration de la politique nationale et du programme national de santé et de sécurité au travail pour la période 2020-2024.

Ainsi, le CESE suggère d’autres mesures portant sur la gouvernance, la sensibilisation, la formation et la digitalisation. Il s’agit notamment de revoir la politique nationale de sécurité et de santé au travail et le programme national en vue d'en tirer un plan d’action étalé sur dix ans, de consacrer le dialogue social en tant que moyen de promotion de la santé et sécurité au travail, aux niveaux national, régional, sectoriel et au sein des entreprises. 

Les contenus liés

Les articles à la une