Plus de résultats
En ce moment
Le Cap Vert soutient d'une manière "très solennelle" la marocanité du Sahara
Sahara marocain

Le Cap Vert soutient d'une manière "très solennelle" la marocanité du Sahara

2M.ma2M.ma

Le Cap Vert soutient d'une manière "très solennelle" la marocanité du Sahara et appuie le plan d'autonomie comme seule base de solution de ce différend régional dans le respect de l'intégrité territoriale et de l'unité nationale du Royaume du Maroc, a affirmé, vendredi 15 novembre à Rabat, le ministre des Affaires étrangères, des Communautés et de la Défense du Cap-Vert, Luis Felipe Tavares. 

S'exprimant lors d'un point de presse à l'issue de ses entretiens avec le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, Nasser Bourita, le ministre cap-verdien a déclaré avec "sincérité" que son pays est prêt à travailler avec "responsabilité et crédibilité", pour faire en sorte que ce différend régional puisse être réglé dans les meilleures conditions dans le cadre des efforts importants des Nations Unies.

Par ailleurs, M. Tavares s'est dit très fier d'être au Maroc pour constater et apprécier, à travers son voyage de Tanger à Rabat à bord du train à grande vitesse "Al Boraq", la qualité des infrastructures du Maroc et la détermination du Royaume d'être sur le droit chemin du développement.

Dans ce sens, le chef de la diplomatie cap-verdienne a déclaré que le Maroc "a la chance d'avoir à la tête de l'Etat SM le Roi Mohammed VI, Souverain visionnaire, qui a la volonté de transformer son pays, qui connaît très bien le monde et qui a compris l'Afrique", comme en témoigne la Constitution du Maroc qui inscrit la coopération Sud-Sud dans son texte.

Par ailleurs, M. Tavares a indiqué, "en tant que ministre des Affaires étrangères mais aussi ministre de la Défense", que le Maroc est un candidat naturel à devenir membre de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO).

"Le Cap Vert a toujours soutenu cette demande faite d'une manière naturelle", a-t-il insisté, notant que l'économie marocaine, qui connaît un taux de croissance "assez intéressant" pour ne pas dire "puissant", peut apporter beaucoup à la sous-région.

De son côté, M. Bourita a indiqué que le Maroc a constaté que, depuis la décision du Cap Vert de retirer sa reconnaissance de la prétendue "RASD" en 2007, les relations ont connu une évolution très importante, les contacts sont réguliers et les positions du Cap Vert et le soutien au Maroc dans les enceintes régionales et internationales sont également constants

A cette occasion, M. Bourita a exprimé ses remerciements aux autorités du Cap Vert pour cette position claire et constante.

"Le Cap Vert est un pays voisin et frère. Nous avons des frontières maritimes communes, mais surtout un héritage culturel, une appartenance continentale et sous-régionale qu'est l'Afrique de l'Ouest et une large convergence de vues sur les questions régionales et internationales", a-t-il relevé.

Les contenus liés

Les articles à la une